L'armée néerlandaise s'est lancée sur Counter-Strike : Global Offensive

Le sport électronique s'immisce parfois dans des domaines surprenants. C'est ainsi que la Défense néerlandaise a créé sa propre équipe CS:GO afin d'attirer l'attention d'un public plus jeune. Ils viennent même de participer à leur première compétition officielle !

L'armée néerlandaise s'est lancée sur Counter-Strike : Global Offensive
©Mirjam Wolfsbergen - Omroep West

Le sport électronique s'immisce parfois dans des domaines surprenants. C'est ainsi que la Défense néerlandaise a créé sa propre équipe CS:GO afin d'attirer l'attention d'un public plus jeune. Ils viennent même de participer à leur première compétition officielle !

Au court de l'Histoire, les jeux vidéo ont maintes fois été détournés de leur usage premier afin de devenir de formidables outils d'apprentissage, de pédagogie ou de rassemblement. Un nom a même été trouvé pour ce type de pratique : le Serious Gaming.

Cela fait, par exemple, quelques années maintenant que les G.I. américains s'entrainent sur des jeux de tirs à la première personne. Cela leur permet de renforcer leur cohésion, créer certains automatismes, le tout à moindre coût et quelles que soient les circonstances.

L'armée néerlandaise s'est lancée sur Counter-Strike : Global Offensive
©U.S. Army

Ce phénomène est arrivé en Europe depuis quelques temps maintenant. L'armée néerlandaise, au travers de sa composante marine, a en effet décidé de sauter le pas en créant une équipe officielle sur Counter-Strike : Global Offensive. Les cinq hommes, provenant de régions différentes, se sont donc entraînés une trentaine d'heures avant d'être lancés dans le grand bain de la compétition.

Si le but de la manœuvre n'est évidemment pas d'aller titiller les meilleures équipes des Pays-Bas, il a cependant un objectif clair de communication envers un public plus jeune et ainsi, pourquoi pas, créer de nouvelles vocations. L'armée s'est même dotée, en 2018, de deux analystes qui ont commenté la deuxième saison des Mijndomein Master, une compétition réputée aux Pays-Bas.

L'armée néerlandaise s'est lancée sur Counter-Strike : Global Offensive
©InsideEsportsTV

La première sortie officielle des cinq militaires s'est faite la semaine passée lors de la troisième saison de cette même compétition, regroupant cette année neuf équipes autour d'un cashprize de 7.500€. En cas de victoire, la Marine a annoncé vouloir reverser les gains à une association caritative.

Ceci dit, le miracle n'a pour le moment pas eu lieu, les militaires ne faisant pas le poids face aux équipes engagées. Une défaite 1 à 16 face à la structure néerlandaise 4Elements a tout de suite donné le ton lors de leur première sortie...

L'armée néerlandaise s'est lancée sur Counter-Strike : Global Offensive
©InsideEsportsTV

Même si l'on ne devrait pas croiser l'équipe dans d'autres compétitions, l'initiative de l'armée néerlandaise est tout de même à saluer ! Se prenant au jeu sans pour autant manquer de respect à la communauté esportive, elle a d'ores et déjà réussi son pari de la communication auprès des plus jeunes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be