FIFA 22 : EA Sports bannit temporairement 30.000 joueurs

EA Sports a infligé des suspensions de sept jours à plus de 30 000 comptes FIFA 22 afin de les empêcher de participer aux finales FUT Champions de ce week-end, ces derniers ayant détourné un bug du jeu en vue d'être qualifiés.

Gaëtan Thoron
FIFA 22 : EA Sports bannit temporairement 30.000 joueurs
©EA Sports

Une fois n'est pas coutume lorsque la nouvelle édition d'un jeu voit le jour, il est très souvent victime de bugs, identifiés dès les premiers jours et qui, même si la plupart du temps sont pénalisants, permettent parfois à certains joueurs d'en tirer profit.

Ce fut le cas cette semaine, avec l'utilisation importante d'une anomalie permettant aux joueurs de quitter un match qui semblait être perdu sans être pénalisés, et ainsi d'accumuler injustement plusieurs victoires successives.

De la triche ?

Même si on ne peut pas considérer cela comme de la triche à part entière, EA Sports engage les joueurs à respecter une certaine charte éthique qu'ils nomment "

La charte du jeu positif

", et qui commence comme ceci :

"

Chez EA, nous croyons au pouvoir du jeu positif. Faire partie d'une communauté de joueurs doit être positif, amusant, juste et sûr pour tous. Comme avec la plupart des communautés, nous avons des directives de jeu positives pour nous assurer que nos jeux et services sont une expérience agréable pour tous les joueurs. Que vous débutiez dans le jeu ou que vous soyez un joueur actif depuis des années, nous avons besoin de votre aide pour en faire une communauté dont nous voulons tous faire partie. "

Il s'agit clairement de l'exploitation d'un bug du jeu, qui pourrait donc être considérée par certains comme une astuce. Mais sachant que ceci ne devrait pas arriver en temps normal, il est logique que EA réagisse.

1000 jours de bannissement ?

Les comptes concernés ont été avertis par EA Sports de la suspension de leur compte, qui induisait le fait de ne pas pouvoir s'inscrire à certaines compétitions en ligne et notamment aux FUT Champions de ce week-end.

En principe, le bannissement devait durer 7 jours. Mais suite à un nouveau bug d'affichage, ces joueurs ont vu l'indication qu'ils seraient empêchés durant 1000 jours, ce qui a entrainé une certaine panique sur les réseaux sociaux.



Manœuvre maladroite ou tentative d'en décourager certains de recommencer ? Quoiqu'il en soit, ce sont bien 7 jours d'interdiction qui seront comptés.

De quoi en faire réfléchir plus d'un !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be