Le trio SSL "Melio", "Artyrus" et "Reevo" remporte la seconde édition de Rocket Frites

La formation qui se faisait appeler "The Flying Fricadelles" lors de la première édition, remporte son second titre sous le nom de "Chenapanpan comme un fusil" et repart avec la majeure partie de la cagnotte des 1000 € ! Les 3 joueurs se connaissent bien et font partie des rares niveaux SSL du pays.

Le trio SSL "Melio", "Artyrus" et "Reevo" remporte la seconde édition de Rocket Frites
©Rocket Frites

La seconde édition de Rocket Frites se termine donc par la victoire d'une équipe SSL ( NDLR: SSL est le plus rang de Rocket League) qu'on avait déjà rencontrée lors de l'édition 1 puisqu'ils avaient remporté cette dernière.

Le trio composé des francophones Melio et Artyrus et du néerlandophone Reevo a donc assuré et écrasé toutes les autres équipes.

On avait pourtant de quoi espérer une finale serrée avec la participation de deux autres formations SSL dans le quatuor de tête.

Pour rappel, le but des projets frites est de rassembler différents acteurs autour de l'organisation d'un évènement esport 100%belge et pour l'occasion, 14 associations étaient engagées dans ce projet, 12 francophones et 2 néerlandophones.

Les finalistes

A l'issue de deux soirées de qualifications les 24 et 25 juin, 4 équipes sur les 31 inscrites se sont démarquées pour parvenir aux demi-finales prévues ce Dimanche 26 juin

  • Chenapanpan comme un fusil : Artyrus (SSL), Melio (SSL), Reevo (SSL)
  • Les SuperSeniors : LNDR (SSL), Odyssey (SSL), Cha0s (SSL)
  • Les Flamants Roses : LXS (SSL), ntr (SSL), Bram (SSL)
  • coolblue's keuze : cybcybcybcyb (GC1), Marbs (GC1), Nosheni (GC1)

Alors queChenapanpan, la seule formation francophone, partait comme favorite, on s'attendait à de rudes combats.

Il n'en fut rien, et même si la finale fut de qualité, les matchs furent expédiés pour amener à une victoire rapide de l'équipe détentrice du titre.

Le trio SSL "Melio", "Artyrus" et "Reevo" remporte la seconde édition de Rocket Frites
©Liquipedia


Les qualifications étaient retransmises sur la chaîne Twitch de La DH/Lan-Area, tandis que la finale était hébergée chez RTBF iXPé.

Quelques vidéos de la finale :



Le tournoi

A noter tout de même, les matchs de qualification furent extrêmement agréables à regarder, avec de belles surprises durant les échanges et une belle participation de la communauté.

Une centaine de compétiteurs, tous belges ou résidents belges étaient inscrits à l'évènement.

Quelques vidéos des phases de qualification :

Le détails des matchs de toute la compétition est à retrouver

sur le site de Lan-Area

!

Un résumé est également disponible sur

Liquipedia

.

La DH eSport fait partie des projets Frites et remercie tous ses participants et organisateurs !

A bientôt pour une autre édition !

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be