Sector One tire sa révérence et disparaît du paysage esportif belge !

Il y a encore peu de temps, c'était une autre structure emblématique qui fermait ses porte: LowLandLions. Aujourd'hui, après un peu moins de 10 ans d’existence, Sector One tire également le rideau affaiblissant encore davantage le paysage esportif Pro belge.

Gaëtan Thoron
Sector One
Un des rosters Sector One ©Sector One

La structure belge a annoncé son retrait de toutes les compétitions et la fermeture de ses portes ce 17 février 2023 alors qu’elle existait depuis 2014.

C’est via un communiqué sur Twitter que la nouvelle a été partagée.

Créée à l'origine par une bande d'amis, Sector One a réuni depuis sa création des équipes CS:GO, Valorant, Hearthstone, League of Legends, Rocket League, Rainbow Six et FIFA.

Malheureusement sa fermeture est dûe à la difficulté de trouver en Belgique du soutien financier suffisant pour l’esport. Et, comme c’est le cas avec beaucoup de sports de haut niveau, sans moyen, il est difficile d’être compétitif.

Les derniers succès en date de Sector One sont à l’actif de l’équipe Valorant, qui a notamment remporté la VRL 2022 France: Revolution Stage 1.

L’équipe Valorant existe d’ailleurs toujours et ne va pas disparaître de suite. Elle va changer de nom et s’appeler “Benelux United”.

La ligue française de Valorant a réagi à cette annonce. Les joueurs et le staff resteront pour le split en cours et également lors du prochain. Par contre, si, début octobre, l'équipe Benelux United n'a pas été reprise, alors la ligue fera un appel à candidature pour la remplacer la saison prochaine.

Avant cela, c’est sur League Of Legends que Sector One avait remporté de nombreux succès. On peut dire qu’ils ont dominé la Belgian League en 2020 et 2021 avec quatre premières places et deux fois la deuxième place.

Il s’agissait vraiment d’une référence dans notre pays

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...