Les Amériques

Le premier RMR fut celui des Amériques, 16 équipes se sont battues pour aller décrocher l’une des 6 places qualificatives pour le major.

Pour se faire, c’est une ronde suisse qui a permis de qualifier 5 premières équipes (celles réalisant un 3-0 et un 3-1). Ensuite, les 3 équipes en 3-2 se sont départagées via un tie-breaker. Les 2 équipes en 3-0 ont aussi dû participer à un tie-breaker, ici, pour départager l’équipe qui prendra le Legends spot, permettant ainsi de passer le premier tour du major.

Au niveau des résultats, les Brésiliens de mibr et de Furia se sont départagés la 1ère place, avec l’équipe de KSCERATO remportant le premier spot.

Ensuite, les équipes nord-Américaines de Team Liquid et Complexity se sont aussi qualifiées tout comme la « last dance » des Brésiliens de Imperial.

Enfin, 9z fut la 6ème et dernière équipe qualifiée via le tie-breaker cité ci-dessus.

L’Asie-Pacifique

En APAC, ce sont 4 équipes (2 Océaniennes, une Chinoise et une Mongole) qui se sont départagées dans un tableau à double-élimination les 2 places qualificatives.

Contre toute attente, ce sont les mongoles de IHC Esport qui ont pris la 1ère place, devenant ainsi la première équipe mongole de l’histoire des majors de CSGO à se qualifier.

Pour la 2ème place, la bataille entre les 2 favoris Renegades et Tyloo s’est soldée par une victoire pour les Océaniens de Renegades.

L’Europe

Du côté de l’Europe, 32 équipes réparties en 2 rondes suisses se sont partagé les 16 places qualificatives.

Pour le RMR A, les qualifications des Turques de Eternal Fire et des Russes de Forze furent généralement accueillies comme des surprises. Quant au reste des équipes qualifiées, NaVi, BIG, Faze Clan et Heroic se sont qualifiées en tant que Legends, tandis que Team Vitality et Outsiders (ex-Virtus Pro) viennent compléter les 8 places qualificatives.

Pour le RMR B, le début fut marqué par les défaites surprenantes de Entropiq face aux Albanais de Bad New Eagles ainsi que des G2 Esports face aux Polonais de Anonymo.

Quant aux qualifications, Copenhagen Flames, Players (ex-Gambit) et Ninja in Pyjamas ont pris les 3 Legends spots disponibles. Ensuite, Ence, G2 Esports, Astralis et Team Spirit ont aussi reçu leur ticket pour Anvers. Enfin, les Albanais de Bad News Eagles se sont qualifiés pour leur 1er Major, une belle surprise pour une équipe loin d’être favorite.


On saluera aussi la bonne performance des Français de HEET qui étaient à une map de se qualifier face à Astralis.

Un retour

À la suite de la qualification des joueurs de Players (ex-Gambit), plusieurs publications sont apparues sur Twitter quant à la reprise de l’équipe. C’est bien Cloud9 qui fait son retour sur la scène avec l’acquisition de Hobbit, Sh1ro, Nafany, Ax1le et Interz (plus le coach Groove).

Une bonne surprise donc et l’équipe profitera donc d’une structure pour le Major d’Anvers.

Le line-up

Ce 25 avril, l’équipe de commentateurs, observeurs et analystes a été annoncée. Et quelle joie pour notre petit pays de pouvoir compter sur Eefje « sjokz » Depoortere qui a notamment déjà géré des évènements comme les LEC sur League of Legends.