Les Worlds 2020, championnat du monde officiel de League of Legends, ont mis fin cet après-midi à plus d'un mois de compétition avec sa grande finale annuelle. Après une saison chamboulée par le coronavirus et une longue période d'incertitude quant à son maintien ou non, la compétition connait enfin son lauréat 2020 !

Les Worlds avaient débuté, fin septembre, par leur phase de Play-In où dix équipes s'y sont vu offrir une ultime chance de qualification pour le Main Event de la compétition. Au terme d'une phase de poules et d'un arbre à élimination directe, ce sont les Unicorn Of Love et LGD Gaming qui avaient accroché les derniers tickets menant à la phase de groupe du tournoi principal.

Cette dernière avait alors réuni les seize équipes qualifiées dans quatre poules où les deux meilleurs continuaient l'aventure en playoffs. C'est à cette étape que des équipes telles que la Team Liquid, TSM ou encore FlyQuest ont été éliminées, parfois à la surprise générale !

Les huit rescapés (Top Esports, Fnatic, Suning, JD Gaming, Gen.G Esports, G2 Esports, DAMWON Gaming et DRX) ont alors démarré le sprint final de la compétition au stade des quarts de finale. Les matchs, joués au meilleur des cinq manches (BO5), ont été, pour la plupart, spectaculaires et surprenants à plus d'un titre.

© David Lee/Riot Games

Seule la finale étant jouée au Pudong Football Stadium de Shanghai (Chine), les joueurs ont d'abord dû s'affronter dans des studios chinois aménagés pour l'occasion et, Covid-19 oblige, ont dû se plier aux différentes règles sanitaires mises en place.

Plusieurs surprises ont émaillé cet arbre final, notamment avec l'élimination de Fnatic et son Belge Gabriël "Bwipo" Rau face à la surprenante équipe asiatique Top Esports.

Le tour d'après fut fatal à la dernière équipe européenne encore en lice, G2 Esports, qui malgré une victoire convaincante face à Gen.G Esports en quart, n'a rien pu faire face au grand favori de cette édition 2020 des Worlds : DAMWON Gaming.

© Riot Games

Les spectateurs ont donc eu droit à une finale 100% asiatique entre les Sud-Coréens de chez DAMWON Gaming et l'équipe chinoise Suning. La première, ultra favorite après sa démonstration cette saison dans le championnat coréen (LCK), partait avec les faveurs des bookmakers dans cette finale.

Mais c'était sans compter sur la détermination de Suning, récent vainqueur de la League of Legends Pro League (LPL), le championnat chinois de la discipline. Malgré la perte de la première manche au profit de DAMWON Gaming, les joueurs de Suning vont relever la tête lors de la deuxième rencontre en égalisant en un peu plus d'une demi-heure.

Mais en grand champion et grâce à des joueurs littéralement déchaînés, c'est finalement DAMWON Gaming qui s'emparera des deux manches suivantes afin de s'offrir le titre de champion du monde 2020 de League of Legends et les 25% du cashprize global promis au vainqueur !

Après la victoire des FunPlus Phoenix l'an passé, la couronne mondiale reste donc à nouveau sur le sol asiatique, et ce, pour la neuvième année consécutive !