C’est un petit événement à la croisée du monde du sport et des jeux-vidéos. Après les coureurs cyclistes sur le jeu Zwift , c’est au tour du pilote virtuel Cem Bolukbasi de passer de la console avec F1 Esports au cockpit d’une véritable formule 2.


Cem Bolukbasi, natif d’Istanbul, a commencé la compétition « mécanique » avec de la motocross à l’âge de 5 ans, gagnant entre autre le championnat de Turquie dans sa catégorie d’âge. Ce talent précoce s’oriente ensuite vers le Karting jusqu’à ses 14 ans, sans succès notable.

C’est en 2017 qu’on retrouve le jeune turque lors de compétitions virtuelles de Formula One eSports Series. Il deviendra rapidement un des meilleurs joueurs au monde avec, entre autres, une victoire sur le circuit virtuel de Spa-Francorchamps lors de la compétition d’Abu Dhabi en 2017 (NDLR : compétition e-sportive se déroulant aux Emirats arabes unis et dans laquelle les compétiteurs se disputaient sur trois circuits : Gilles Villeneuve ; Spa ; Yas Marina Circuit ; Cem terminant 4ème de la compétition).

Populaire en Turquie le pilote aura l’occasion de revenir aux voitures, biens réelles, en 2019 via l’écurie Borusan Otomotiv Motosport qui le fera concourir dans des courses GT4. Terminant deuxième de la saison 2020. En 2021 il participe à ses premières courses en monoplace avec l’Euroformula Open Championship où il termine 5ème malgré son absence lors des trois premières courses. Puis au championnat asiatique de formule 3 où il termine 9ème.

Ce 12 janvier 2022 après un début de carrière atypique le faisant passer de la motocross à la compétition en ligne et aux courses amateurs, le stambouliote de 23 ans vient de signer son contrat professionnel pour la saison de Formula 2 avec le Charouz Racing System (équipe Tchèque).

Notre responsable de vos esports news vidéo en parlait dans sa rubrique du 17 janvier : 


Il reste maintenant à voir comment le compétiteur turc va s’en sortir dans l’antichambre de la F1. Son premier grand test aura lieux à Bahreïn le 18 mars. 

Bonne course !