Chloé et Ilaria ont toutes deux 24 ans, sont originaires de Charleroi et se sont rencontrées durant leurs études dont elles viennent de sortir en Septembre 2021.

Il y a 1 an et demi, elles ont toutes deux décidé de créer une communauté d'entraide à destination des streameuses et ont nommé leur projet "Stream'Her".

© Chloé et Ilaria

Stream'Her

Elles nous expliquent que le but de Stream'Her est de mettre en avant les femmes dans le streaming, en créant un endroit où on peut trouver de l'entraide, des conseils et de la solidarité.

Pour y parvenir, elles ont créé une plateforme où on peut trouver des articles reprenant divers conseils, des témoignages et un catalogue, qu'elles nomment le "Stream'Her Dex", listant les différentes streameuses adhérentes à l'idée et décrivant leurs activités en ligne.

Forte d'une communauté de près de 10.000 followers sur sa chaîne Twitch personnelle, Chloé nous explique que le projet a été pris en charge par "We are founders", un programme incubateur destiné à tous les futurs entrepreneurs qui veulent lancer une start-up performante.

Des activités

Afin de faire vivre leur projet, Chloé et Ilaria organisent différents évènements, et même si l'idée n'était pas spécialement de mettre en avant le "gaming" ou "l'esport" dans les streams, elles proposent une série de tournois pour faire vivre leur communauté.

Tout récemment, elle ont mis en place une compétition Mario Kart dont la finale doit encore être jouée et devrait se dérouler à Paris en présence de public.

Mais comme elles nous l'expliquent, le stream ce n'est pas que du jeu, c'est aussi de la présentation d'art, de musique, de "just chatting", etc..

Elles mettent donc en avant chaque semaine la "streameuse de la semaine", notamment sur Twitter, où elles décrivent brièvement les activités de l'heureuse élue.


Une communauté grandissante

Pour échanger avec leur commaunté, Chloé et Ilaria ont mis en place un serveur discord (NDLR : Un endroit où on peut discuter en ligne, par écrit ou en vocal, avec plusieurs personnes en même temps, très prisé des gamers) que près de 600 personnes ont déjà rejoint à l'heure d'écrire ces lignes.

© Stream Her

On compte également près de 1600 followers sur Twitter et 500 sur Twitch.

Quand on leur demande si les femmes réussissent mieux que les hommes dans le stream ou si elles ont plus de facilités, elles nous répondent par la négative et nous font remarquer que lors du Twitch Leak (NDLR : Une faille qui avait permis à des hackers de divulguer les salaires des streamers les mieux payés au monde), très peu de femmes figuraient parmi les 1000 premiers.

On ne peut que leur souhaiter bonne chance dans leur initiative, et une seule adresse pour découvrir leur projet et leur communauté : https://stream-her.com/