eSport En quelques mois, le jeune Belge s'est qualifié pour la Coupe du monde de Fortnite et a intégré la plus grande structure française.

Il y a quelques mois, Evan, 15 ans, se qualifiait en solo pour la Coupe du monde Fortnite, devenant ainsi le premier joueur francophone qualifié. A l'aube de cet immense tournoi, il a annoncé sa signature chez Vitality. Il nous a livré ses premières réactions.

"C'est quelque chose que je n'imaginais pas du tout possible, commence DRG. Il y a même pas 4 mois j'étais encore inconnu et je jouais simplement comme un dingue. Maintenant, me voila dans la meilleure structure de France et qualifié au plus grand événement de Fortnite."

Deux événements qui sont intimement liés puisque ce sont ses résultats aux qualifications et l'exposition qui en a découlé qui a attiré Vitality vers le jeune Belge. "Après ma qualification, j'ai eu la chance d'être contacté par le manager de Vitality pour faire la dernière semaine de qualifications en duo avec Maxalibur (joueur Vitality). Nous avons terminé à la 38ème place alors que l'on jouait ensemble depuis seulement une semaine, ce qui est plus que bien. On m'a alors proposé de rejoindre Vitality."

DRG rejoint donc Vitality avec en premier objectif la Coupe du monde, mais pas seulement. "C'est un contrat longue durée", nous confie-t-il.

Après ces derniers jours très agité, le nouveau joueur des Abeilles s'envole donc vers New-York avec le plein de confiance. "Mon objectif premier c'est évidemment la première place mais un objectif beaucoup plus réalisable sera le top 20." Peu importe son classement, le jeune homme est certain d'empocher, au minimum, 50.000 dollars. Une somme énorme pour un adolescent. "C'est clair que c'est incroyable, explique-t-il. Je ne dirais pas que ça me fait tourner la tête mais juste que je ne réalise pas encore."

Après la Coupe du monde et son été chargé, DRG devra retourner sur les bancs de l'école. Une situation particulière qui ne l'inquiète pas outre-mesure. "Pour l'instant, je peux continuer à suivre les cours et en même temps être dans le monde de l'esport donc je continue sur cette voie. Si à un moment je n'arrive plus à jongler entre les deux, alors je prendrai une décision."