Depuis sa restructuration en fin d'année dernière, Epsilon Esports se montre très actif sur le marché des transferts. Après l'arrivée d'une équipe Rainbow Six, c'est au tour de Rocket League d'être mis à l'honneur par la structure belge.

La plus internationale des structures belges, Epsilon Esports, se relève doucement d'une année 2019 compliquée. Empêtrée dans des histoires de salaires impayés, entrainant le départ de ses meilleurs éléments, la structure avait finalement décidé de mettre la clé sous la porte. Possédant très peu de joueurs du plat pays en son sein, le retrait de cette structure emblématique a tout de même laissé un vide sur la scène esportive noire-jaune-rouge.

Heureusement, après une refonte totale du staff et la promesse du paiement de toutes les dettes aux joueurs lésés, Epsilon Esports a renait de ses cendres fin 2019. Annonçant la volonté de se recentrer sur la Belgique, elle officialise régulièrement de nouveaux joueurs et de nouvelles disciplines dans sa panoplie. Après une équipe Rainbow Six : Siege finaliste de l'ESL BeNeLux League, c'est au tour d'une lineup Rocket League d'être annoncée par la structure.

© Epsilon Esports

Cosmopolite, elle regroupe trois hommes autour du coach français Geoffrey "Finish" Perrot : le Français Thomas "Ekon" Chenel, l'Écossais Calum "Calzafy" Mathieson et notre compatriote Ludovic "Faykow" Soyez. Ce dernier, capitaine de l'équipe, est déjà passé par Epsilon Esports en 2018 avant de poser ses valises chez Exalty, Sector One puis les WithMyBoyzs!. Il possède un palmarès impressionnant pour ses 19 ans : victoire de la Victory LAN 2019, victoire de la LouvardGame 4.4, deuxième de la GameForce Masters 2019, troisième de la Gamers Assembly 2019, ...

Ces équipiers ne sont pas des débutants non plus. Arrivant de WithMyBoyzs! également, ils possèdent une certaine expérience sur le jeu. L'AS Monaco eSports, la TEAM MCES et des championnats nationaux figurent sur leur CV. Ces trois hommes seront donc à surveiller pour cette saison, comme en témoigne le capitaine de l'équipe : "C'est un plaisir de pouvoir revenir dans mon ancienne structure sous une nouvelle direction. Elle présente de nombreux avantages pour nous en tant que joueurs. Avec mes coéquipiers, nous sommes très fiers de représenter la plus grosse structure belge. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à tout donner pour les futurs tournois".

© Epsilon Esports