Malgré les restrictions sanitaires liées à la pandémie mondiale de coronavirus, Blizzard a su maintenir le circuit professionnel de son jeu de cartes en y apportant les modifications nécessaires. C'est ainsi qu'après la manche inaugurale disputée à Arlington (USA), les étapes prévues à Los Angeles, Jönköping et les suivantes ont été et seront jouées exclusivement en ligne !

Une nouvelle fois, c'est une partie des trois millions de dollars consacrés à l'ensemble du Tour qui sera mise en jeu pour l'occasion. Les huit premiers empochant un montant fixe alors que les joueurs hors de ce top mais ayant accumulé au moins cinq victoires au cours du tournoi allaient également repartir avec un minimum de 1.000$ !

Mais avant de pouvoir prétendre à de tels gains, la majorité des joueurs ont dû gagner leur ticket d'entrée en remportant une des nombreuses qualifications organisées en amont de l'événement. La centaine d'heureux élus ont alors pu rejoindre la masse des joueurs invités par les organisateurs.

C'est lors de la 74ème qualification qu'un de nos compatriotes s'est brillamment qualifié pour le tournoi : Michaël "Maverick" Looze. La toute nouvelle recrue de la structure française Solary allait donc pouvoir effectuer sa première sortie officielle, mais virtuelle, sous ses nouvelles couleurs. Jouée au mois de mai, cette étape de qualification a tout de même réuni plus de 1300 participants, ce qui renforce encore l'exploit réalisé par l'expérimenté joueur belge.

Malheureux en Masters Tour depuis le début de la saison, Maverick a décidé de changer son approche de la compétition en prenant du repos et en ne s'entraînant pratiquement pas avant le début des hostilités. Aussi surprenant que cela puisse paraître, cela s'est avéré bénéfique tout au long du tournoi.

Cette étape du Masters Tour a d'abord débuté par la traditionnelle phase de rondes suisses en BO5. Cinq matchs attendaient les compétiteurs lors du premier jour, ceux ayant réussi à remporter trois de ces rencontres étaient alors qualifiés pour le deuxième jour de la compétition. Quatre matchs supplémentaires étaient alors joués et seuls les huit meilleurs au terme de ces neuf rencontres passaient en playoffs.

Ces derniers étaient alors joués dans un arbre à élimination directe jusqu'à élire le grand vainqueur de cette manche en ligne de la zone Asie-Pacifique.

© Solary

Sans réelle pression, notre compatriote va jouer de manière décomplexée. Une victoire au premier tour face au Français Valentin "TmwKOxyd" Levet suivie d'une seconde face au Biélorusse Vadim "uhavesaidso" va propulser Maverick temporairement dans le haut du classement.

Malheureusement, les deux rencontres suivantes vont remettre les pieds du joueur belge sur terre avec deux défaites : 1 à 3 face à l'Espagnol Pepe "Pepe" Illan et 0 à 3 face au joueur roumain de chez G2 Esports Dima "Rdu" Radu. Toujours pas qualifié à ce stade, la dernière rencontre de la journée allait donc être décisive pour le joueur de chez Solary.

Heureusement, une victoire face au Péruvien Eleazar "Itzvan" Bartolo va permettre à Maverick de réaliser sa meilleure performance de la saison en atteignant le deuxième jour d'une étape de Masters Tour !

C'est un Coréen qui va se dresser face au Belge lors du premier match du samedi : "livevil". Une défaite sèche 3 à 0 va enlever tout espoir de qualification en playoffs à notre compatriote. Ce dernier se battant désormais pour accrocher au moins cinq victoires au total afin d'atteindre les places payées.

Un succès sur le fil face au Chinois "AiurCreeper" puis contre l'Américain Bobby "Dabs" Dabs et enfin face au Coréen "Linus" va porter le joueur belge à la 68ème place finale avec six victoires pour trois défaites. Ce bilan lui permet de remporter 2.250$ et de réaliser sa plus belle performance en Masters Tour depuis le début de sa carrière !

Au terme de trois matchs de playoffs âprement disputés, c'est finalement l'Italien Simone "Leta" Liguori qui décroche le titre et les 32.500$ associés. C'est la première victoire d'envergure de ce joueur, lui qui est venu à bout du Japonais Yashina "Alutemu" Nozomi en grande finale.