Après Interlagos la semaine dernière, les pilotes ont posé leurs valises virtuelles ce week-end à Barcelone (Espagne) afin d'y disputer la quatrième manche du championnat virtuel de Formule 1.

Rongeant leur frein depuis l'arrêt total de la compétition automobile, certains pilotes de Formule 1 se consolent comme ils peuvent en participant au championnat virtuel mis en place par la FIA.

C'était encore le cas ce week-end où Charles Leclerc (Ferrari), Alex Albon (Red Bull), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), Lando Norris (McLaren) ou encore George Russell (Williams) ont été rejoints par des stars du football telles que Sergio Agüero (Manchester City) ou notre compatriote Thibaut Courtois (Real Madrid). Auteur de plusieurs pole positions lors des Grand Prix précédents, Stoffel Vandoorne était malheureusement absent de la compétition ce dimanche.

Au total, ce sont vingt pilotes (amateurs ou professionnels) qui se sont affrontés durant les 33 tours de la course.

Alors que tout le monde s'attendait à un nouveau duel pimenté entre Charles Leclerc et Alex Albon, c'est un invité surprise qui s'est finalement mêlé à la bagarre. En effet, George Russel, auteur de la pole position lors des qualifications, a mené la vie dure au pilote Ferrari !

Dans le dernier tour, le Monégasque pensait tout de même avoir course gagnée après la pénalité de trois secondes attribuée au pilote Williams. Mais un ultime rebondissement inattendu va chambouler la course ! Alors que Leclerc n'avait plus qu'à gérer les quelques mètres le séparant de la ligne d'arrivée, il va à son tour écoper d'une pénalité pour avoir quitté les limites de la piste. Cette erreur d'inattention va coûter cher au pilote de la Scuderria puisqu'elle va le reléguer à la deuxième place, juste derrière George Russel.

C'est le Mexicain Esteban Gutierrez qui viendra compléter le podium de la course.

© FIA

De son côté, Thibaut Courtois aura livré une course respectable ! Il terminera à une honorable douzième place, se payant le scalp de son adversaire barcelonais Arthur Melo. Il s'est même permis le luxe de devancer des pilotes tels que David Schumacher, Nicolas Hamilton ou encore Vitantonio Liuzzi !