L'European League, la plus prestigieuse et importante compétition européenne de Rainbow Six Siege, a clôturé hier soir sa première saison par sa grande finale opposant G2 Esports aux Français de chez BDS Esport.

Débuté au mois de juin, le championnat a tout d'abord réuni une dizaine d'équipes durant deux manches où chacune d'elles a pu s'affronter à plusieurs reprises. Des points étaient distribués au terme de ces deux étapes et comptabilisés dans un classement général. Seules les quatre meilleures écuries de ce classement pouvaient alors accéder à la grande phase finale de la compétition disputée ce week-end.

© Ubisoft

Cette première étape du championnat a malheureusement été fatale à la Team Vitality et son Belge Valentin "risze" Liradelfo. Une sixième suivie d'une neuvième position qui laisseront la structure française à la huitième place finale de ce classement général. Par chance, celle-ci s'est tout de même assurée, de justesse, de sa présence lors de la prochaine saison.

En haut du tableau, grâce à leurs bons résultats, ce sont BDS Esport, G2 Esports, Virtus.pro et Natus Vincere qui se sont donc retrouvés ce week-end, en ligne, pour tenter de décrocher le premier titre de l'histoire de cette European League et les 50.000€ associés !

Versées dans un arbre à élimination directe en fonction de leur statut de tête de série acquis au terme de la première phase de compétition, les équipes se sont livré une bataille sans merci, d'abord au meilleur des trois manches (BO3) et ensuite au meilleur des cinq manches (BO5).

Ce sont BDS Esport et Natus Vincere qui ont ouvert le bal lors de la première demi-finale. Le premier de la phase classique face au quatrième, voilà qui annonçait un duel intéressant.

Motivés comme jamais, les Français vont assommer leurs adversaires du jour dès l'entame de match en remportant la première manche 7 à 0 sur Consulate. Piqué au vif et bien déterminé à ne pas se laisser faire, Na'Vi va riposter ensuite sur Clubhouse en égalisant 7 à 5. Tout s'est donc joué sur Kafe Dostoyevsky. Là encore, BDS Esport va dominer Natus Vincere et finir par s'imposer 7 à 3.

L'autre rencontre de cette phase finale d'European League a opposé G2 Esports à Virtus.pro. Comme à deux reprises lors de la phase régulière de la compétition, c'est G2 Esports qui a une nouvelle fois émergé au bout de seulement deux manches : 7-2 sur Clubhouse et 8-7 sur Kafe Dostoyevsky.

Les spectateurs neutres ont donc eu droit à une finale d'exception entre les deux équipes en forme de cette European League. Celles-ci ont d'ailleurs fait honneur à leur rang en se rendant coup pour coup et en allant jusqu'à devoir se départager lors d'une manche décisive.

Le fil de la rencontre a d'abord vu G2 Esports s'imposer sur le fil, 8 à 7 sur Theme Park, avant de se faire égaliser (7-4 sur Oregon) puis dépasser (7-4 sur Coastline) avant de remettre les pendules à l’heure en s'imposant 7 à 3 sur Clubhouse.

C'est Consulate qui a servi de terrain de jeu dans cette ultime manche de la saison. Déchaînés suite à leur égalisation, les joueurs de chez G2 Esports vont asphyxier une ultime fois leurs adversaires et finalement s'imposer sur un convaincant 7 à 2.

G2 Esports devient donc le nouveau champion d'Europe de Rainbow Six Siege et le premier vainqueur de l'European League ! Un peu avant ça, Virtus.pro s'est imposé dans la petite finale, atteignant ainsi la dernière marche du podium.

Les équipes vont désormais pouvoir profiter d'une trêve bien méritée avant de se retrouver dans le courant du mois de février pour le premier événement d'envergure de 2021 : le Six Invitational.