Parallèlement à l'EPICENTER, une autre compétition d'envergure concluait l'année 2019 le week-end dernier : la Champions Cup.

Après plusieurs semaines de qualifications européennes et chinoises, huit équipes se sont retrouvées le week-end dernier à Malte pour jouer la phase finale de la Champions Cup 2019. Dotée de 300.000$ de cashprize, la compétition a été jouée au format GSL double élimination et offrait une chance aux équipes participantes de terminer l'année en beauté.

Trois équipes invitées (ENCE, FURIA Esports et G2 Esports) ont rejoint TYLOO (qualification chinoise) et BIG, Hard Legion Esports, Movistar Riders et Team Spirit, tous sortis de la qualification européenne. Le niveau étant moins relevé que la majorité des autres compétitions offrant un tel cashprize, les favoris avaient là une belle occasion de prendre l'avantage sur leurs adversaires.

Notons que deux Belges ont tenté de se qualifier à travers la qualification européenne : Nicolas "Keoz" Dgus avec Syman Gaming et David "Davidp" Prins avec Team Heretics. Nos deux compatriotes, hyper actifs sur la scène CS:GO mondiale avec leur structure respective, n'ont malheureusement pas su tirer leur épingle du jeu et se feront éliminer d'entrée de jeu.

Tout comme lors de l'EPICENTER, une équipe francophone allait tout de même nous donner un peu de baume au coeur : G2 Esports. Les hommes de Damien "maLeK" Marcel vont en effet assumer leur rôle de favori avec brio. Sorti de la phase de poule invaincu, G2 Esports va éliminer son concurrent direct , ENCE, lors d'une demi-finale accrochée : 16-13, 14-16 et 19-17 !

© HLTV

La finale face à Team Spirit n'aura été qu'une simple formalité pour la structure française qui remporte là son dernier titre majeur de l'année et les 150.000$ associés ! Avec la victoire de la Team Vitality lors de l'EPICENTER le même week-end, la scène CS:GO francophone a démontré qu'il faudra compter sur elle en 2020.