Red Bull, la célèbre marque de boissons énergisantes, semble de plus en plus s'intéresser à la scène compétitive de Valorant.

Quelques jours seulement après l'annonce du Red Bull Campus Clutch, son circuit réservé aux étudiants universitaires, le géant américain a organisé ce week-end une grande compétition réunissant plusieurs cadors de la discipline.

Les trois meilleures structures du moment, G2 Esports, la Team Liquid et les Ninjas in Pyjamas ont bien entendu été invitées par les organisateurs afin de tenter de décrocher le premier titre de la saison et ainsi déjà marquer les esprits en ce début d'année.

Deux joueurs belges étaient au départ de la compétition : Adil "ScreaM" Benrlitom avec la Team Liquid et Kévin "Ex6TenZ" Droolans, fraîchement arrivé chez les Ninjas in Pyjamas.

Comme souvent, Red Bull a décidé d'amener encore un peu plus de fun à son tournoi en ajoutant une règle inédite : la notion de "Home Ground". Si les équipes allaient évoluer de manière classique dans un arbre à élimination directe joué au meilleur des cinq manches (BO5), celles-ci allaient néanmoins d'abord devoir choisir une des cartes du jeu pour en faire leur "Home Ground".

Chacun ayant ainsi défini son propre terrain de jeu, chaque match allait alors démarrer par la succession de ces deux cartes. La particularité de cette règle vient du fait que si une des équipes remportait les deux premières manches de la rencontre, sur ces fameux "Home Ground", alors elle s'adjugeait automatiquement la victoire, sans devoir aller au bout du BO5.

Cette nouveauté a ainsi permis à certaines équipes de ne disputer que deux manches lors du premier tour et ainsi s'économiser pour la suite de la compétition.

© Red Bull

Du côté des NiP et de notre compatriote "Ex6TenZ", le premier tour s'est avéré relativement tranquille. Pour leur première sortie officielle ensemble, les cinq hommes se sont d'abord fait peur en perdant la première manche de leur match 9 à 13 sur Split face aux surprenants joueurs turcs de chez Futbolist.

Heureusement, les "Ninjas" vont réussir à réagir en s'adjugeant les trois manches suivantes (évitant au passage de perdre la deuxième qui pouvait déjà être décisive au vu de la nouvelle règle) et ainsi se qualifier pour les demi-finales du tournoi.

Malheureusement, c'est à ce stade que l'aventure va se terminer pour le Belge et ses équipiers. Face aux expérimentés et favoris G2 Esports, les "NiP" ne vont pas faire le poids et finiront par s'incliner 1 à 3. "Ex6" termine donc sur un joli top 3-4 pour sa première compétition sous ses nouvelles couleurs.

L'autre Belge engagé, "ScreaM", va vivre un premier tour beaucoup plus tranquille avec une victoire facile 2 à 0 face à Guild Esports (13-9 sur Ascent et 13-6 sur Icebox). Le gain des deux "Home Grounds" va permettre à la Team Liquid de passer directement en demi-finale, sans avoir à disputer le reste de ce premier BO5.

Le tour suivant s'est, en revanche, montré beaucoup plus compliqué pour les cinq hommes. Confrontés au SUMN FC, ceux-ci ont dû batailler jusqu'à la toute dernière manche de la rencontre afin de s'imposer dans la difficulté, 3 à 2.

La finale a donc opposé les deux favoris de la compétition, G2 Esports et la Team Liquid. Ayant su faire parler toute leur expérience au fil des rencontres, les deux structures avaient à coeur de débuter la saison sur les chapeaux de roues et ainsi envoyer un signal fort à leurs adversaires.

Au terme d'une finale folle et pleine de rebondissements, c'est une nouvelle fois G2 Esports (sans notre compatriote "David "davidp" Prins, mis sur la touche) qui s'est imposé au bout du suspense. Une victoire 3 à 2 qui offre donc le premier titre de l'année à la structure ainsi que £10.000.

Ce premier choc de la saison sur Valorant aura déjà montré la bonne forme de certaines équipes, dont celles de nos compatriotes. Ce qui est plutôt de bon augure, à quelques semaines seulement du début du Valorant Champions Tour, le circuit professionnel de la discipline.