La structure française Pulsar Esport, en partenariat avec la marque de périphériques gaming HyperX, a organisé ce week-end son premier tournoi Valorant. Réunissant une cinquantaine d'équipes, il a distribué de nombreux lots aux trois meilleures d'entre elles.

C'est désormais devenu une habitude, de nombreux tournois sur le FPS compétitif de Riot Games voient le jour chaque semaine. Généralement organisés par de grosses écuries esportives ou des organisateurs reconnus, ils sont bien souvent réservés à une élite et majoritairement accessibles sur invitation uniquement.

Afin de remédier à ce problème et offrir une expérience compétitive et stimulante aux plus petites équipes, la structure Pulsar s'est associée avec HyperX pour créer la Pulsar Spring Cup ! Ce tournoi, ouvert à tous, était doté de 4.500€ sous forme de lots de périphériques offerts par HyperX.

Une cinquantaine d'équipes se sont précipitées sur l'occasion afin d'affronter des adversaires à leur mesure et ainsi pouvoir se jauger par rapport à la concurrence. On pourrait même déjà parler de subtop pour certaines d'entre elles en l’absence des favoris habituels.

Une équipe a retenu notre attention : InetGamer. Ce nom n'est pas inconnu de la scène belge puisqu'il a sévit de nombreuses fois dans les Lans belges sur CS:GO. Il s'agit en fait du mix emmené par d'anciens joueurs aAa et composé pour l'occasion de Benjamin "waneG" Taquet (ex-aAa), Rodolphe "rodeN" Bianc (ex-eFrog), Théo "LoWkii" Téchené (ex-PGS), Steve "jarod" Cohen (ex-Vexed Gaming) et de notre compatriote Benoit "MetaL" Guelette (ex-aAa).

© Benjamin Meulemans

Les cinq hommes ont tous fait partie de la scène compétitive de CS:GO et possèdent donc une grande expérience des FPS. Actifs depuis quelques temps sur Valorant, ils étaient à la recherche de leur premier succès d'envergure.

Versé dans le groupe 2, InetGamer a facilement dominé ses adversaires en remportant ses trois matchs. Avec le plein de confiance, notre compatriote et ses équipiers ont pu entamer la phase de play-offs en toute sérénité.

© Toornament

Quatre succès consécutifs vont amener les joueurs à disputer la finale du Winner Bracket face à TryToWin. Malheureusement, InetGamer va s'incliner 10 à 13 et être contraint de disputer un ultime tour en Looser Bracket afin d'espérer atteindre la grande finale du tournoi.

Opposée à BlackBelts, l'équipe va s'imposer sur le fil, 13 à 12, et ainsi retrouver à nouveau son tombeur en grande finale.

Partis avec une manche de retard suite à leur passage en Looser Bracket, les Franco-Belges vont se battre jusqu'au bout et faire preuve d'un gros mental pour finalement s'imposer 3 à 2 (F-W, 13-10, 10-13, 13-9 et 13-9).

© Pulsar

InetGamer empoche donc son premier titre sur Valorant et devrait, pourquoi pas, confirmer un revirement de carrière chez certains de ses joueurs ! C'est notamment le cas de "MetaL" qui ne fait manifestement plus partie des plans de sa dernière structure CS:GO, Fragbox Gaming.