Les University Esports Masters (UEM) sont une compétition esportive européenne dédiée aux étudiants du cycle supérieur. Créée en 2016 par cinq nations (France, Italie, Royaume-Uni, Portugal et Espagne), elle regroupe aujourd’hui des milliers d’étudiants venant de centaines d'universités un peu partout en Europe autour d'une passion commune : League of Legends.

© UEM

Championne de la RIV4L College League, c'est l'EPHEC qui a représenté notre pays cette année dans la compétition.

Après avoir réalisé un podium lors de l'édition précédente, la line-up composée de Maxime "Bench" Bertholet (ex-Sporting de Charleroi et ex-Brussels Guardians), Xavier "Valyrian" Hélin (ex-TimeOut Esports), Nicky "Taz" Riat (RSCA Esports), Mathias "Saitam" Gassmann (RSCA Esports) et Maximilien "Ioni" Lambert (RSCA Esports) avait donc à coeur de faire au moins aussi bien cette année.

© UEM

D'abord versée dans la poule B, l'équipe de la Haut École a fait honneur à son rang en ne perdant que deux petites rencontres sur les dix matchs disputés ! Un bilan qui a permis aux joueurs de terminer à la deuxième place de leur groupe, juste derrière les Espagnols de l'université polytechnique de Valence, Stingrays.

Qualifiée pour les playoffs de la compétition, l'EPHEC a affronté en quart de finale l'équipe polonaise représentant l'AGH, l'université des sciences et technologies de Cracovie. En pleine confiance suite à leurs résultats précédents, nos cinq compatriotes vont facilement venir à bout des Polonais et ainsi filer en demi-finale de ces UEM 2020.

© UEM

L'objectif de l'équipe étant désormais rempli (atteindre le même stade que l'année précédente), les joueurs allaient pouvoir se mesurer aux Allemands du KIT SC White (Karlsruhe Institute of Technology). Deuxième l'an passé, cette équipe allemande faisait office de favorite dans la compétition et s'annonçait difficile à battre pour nos compatriotes.

Malheureusement, et malgré une belle résistance, l'EPHEC va finir par s'incliner 1 à 2 et laisser filer une nouvelle fois la grande finale du tournoi. Cela reste néanmoins une belle performance de la part des joueurs, eux qui ont, pour la plupart, connu des difficultés cette saison en Belgian League !