La nouvelle mouture de la Belgian College League (anciennement RIV4L College League) a mis fin hier soir, à l'occasion de ses grandes finales, a plusieurs mois d'une saison esportive universitaire chamboulée par la pandémie de coronavirus.

Afin de clôturer les différents championnats de la meilleure des manières, c'est en LAN que les finalistes des trois disciplines ont eu la chance de s'affronter afin de sacrer les meilleures universités et Hautes Écoles du pays.

© META

Parmi la vingtaine d'établissements au départ de la compétition, seuls six se sont qualifiés pour la phase finale : l'EPHEC et la Haute École PXL sur League of Legends, l'Université d'Hasselt et la Haute École de Gand sur Rocket League et l'UGent et la Haute École VIVES sur FIFA20.

Sur la simulation de football d'EA Sports, c'est Bram Van Durme (UGent) qui s'est dressé devant une figure bien connue de la scène esportive belge, Hakim "MrDoorey" El-Kaddouri (VIVES). Ce dernier, commentateur de notre ePro League mais également coach de Gilles Bernard au KRC Genk, faisait office de favori à la victoire finale.

Jouée au meilleur des trois manches (BO3), cette ultime rencontre de la saison a connu l'unique surprise de la soirée avec une victoire nette et sans bavure du représentant de l'UGent. Un succès 4 à 1 suivi d'un match nul finalement remporté au but en or ont sacré Bram Van Durme et l'UGent !

La soirée s'est ensuite prolongée avec la finale de Rocket League opposant l'Université d'Hasselt à la Haute École de Gand. Jouée en BO7, la rencontre a démarré de manière indécise avec le gain de la première manche par les joueurs de l'UHasselt (3-1) et l'égalisation dans la foulée des Gantois (6-0).

Malheureusement pour le suspense, ces derniers ont ensuite enchaîné trois victoires consécutives afin de s'emparer du titre 4 à 1 (3-2, 3-1 et 6-0).

© META

Cette saison de Belgian College League s'est clôturée en apothéose avec la grande finale de League of Legends, le vainqueur ayant la chance de se qualifier pour les University Esports Masters 2021. On a pu y retrouver une nouvelle fois les joueurs de l'EPHEC, équipe composée en partie du noyau dur du RSCA Esport, face cette année à la surprenante line-up de la Haute École PXL.

Les Bruxellois, champions en titre et grandissimes favoris à leur propre succession, ont maîtrisé la rencontre de bout en bout pour finalement s'imposer logiquement 2 à 0 et ainsi s'offrir une nouvelle chance de performer l'an prochain aux UEM !

© META

On ne peut que se réjouir du niveau global proposé par les équipes cette saison, prouvant ainsi qu'une réelle dynamique esportive est en train de s'installer petit à petit dans le monde universitaire. Vivement la saison prochaine !