L'ESL BeNeLux Championship revient pour une nouvelle saison. De nombreux changements majeurs vont cependant modifier les différentes compétitions proposées.

Après des finales en demi-teinte au niveau de l'affluence mais offrant tout de même un spectacle d'envergure pour notre petit pays, ainsi qu'une restructuration des entités nationales de l'Electronic Sports League (ESL), on pouvait se questionner sur le futur des compétitions régionales organisées par l'entreprise.

© ESL

L'organisation a coupé court à toute rumeur d'arrêt en annonçant officiellement son retour pour l'année 2020. Mais de nombreux changements vont venir bouleverser les futures compétitions, pourtant déjà bien ancrées dans la scène esportive belge.

Le premier étant la fin du partenariat avec Proximus. Celui-ci courant sur deux années, l'opérateur a décidé de ne pas renouveler l'aventure pour le futur. C'était évidemment plus que prévisible au vu des sommes engagées par Proximus par rapport au faible retour sur investissement réalisé.

Le deuxième changement vient des disciplines proposées pour cet ESL BeNeLux Championship. Au revoir League of Legends (au profit de la Belgian League) et bonjour à Clash of Clans ! C'est un virage important opéré par l'ESL, qui va intégrer, pour la première fois chez nous, un jeu mobile à sa compétition régionale. Counter-Strike : Global Offensive sera lui de retour, pour le plus grand plaisir des amateurs de FPS.

© Benjamin Meulemans

Le retour en arrière, avant l'arrivée de Proximus, fait évidemment baisser le cashprize puisque CS:GO ne sera plus doté  "que" de 6.500€ et Clash of Clans de 3.500€. Ceci dit, cet ESL BeNeLux Championship fera partie de l'ESL Pro Tour sur CS:GO et offrira à l'équipe victorieuse une place dans la phase de relégation de la MDL ainsi qu'un ticket pour l'ESL Pro European Championship (EPEC).

La dernière modification vient de la réunification de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg afin de remplir les futurs tournois. C'est une décision logique de la part de l'ESL qui maximise ainsi ses chances d'affluence. Le retour à un Spring/Summer Split est également d'application, ce qui permettra aux équipes de récupérer un peu de stabilité et de vision à long terme.

L'ESL BeNeLux fait donc là un retour contrasté, entre bonnes et mauvaises nouvelles. Espérons que l'organisation ne paiera pas le prix fort pour ses choix passés.

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire pour les qualifications des deux disciplines à cette adresse . Celles-ci débuteront le 10 mars 2020 et mèneront à la compétition qui commencera le 7 avril.