eSport

Le service public profite de la rentrée pour aller un peu plus sur la vague de l'eSport sur ses plate-formes.

Dans sa volonté de toucher un plus large public, la RTBF vient d'abattre une carte importante avec l'eSport. Pour ceux qui ne sont pas au courant, ceci consiste à pratiquer un jeu vidéo à plusieurs dans un but compétitif. L'activité est de plus en plus populaire, amenant un nombre croissant de spectateurs à assister aux matchs. On parle ainsi de 60 millions de spectateurs pour la finale des mondiaux de League of legends en décembre dernier. Des chiffres ahurissants qui poussent les médias à investir le domaine de plusieurs manières.

Quand on lui parle de promouvoir l'eSport sur la RTBF, les yeux de Greg Carette, spécialiste des jeux vidéos du service public, s'illuminent. "On fait tout pour que ce soit enfin reconnu en Belgique. Nous n'avons pas de structures professionnelles, juste quelques unes semi professionnelles qui ont du mal à suivre. C'est un geste politique de promouvoir l'eSport Il n'y a pas de carrière dans le domaine ici, ni beaucoup de gens qui savent streamer de manière professionnel. donc on cherche à créer des vocations."

Dans ce sens, la RTBF a lancé un casting pour trouver de nouveaux streamers, c'est à dire des joueurs se filmant en action. Il n'y a pas que Tarmac qui profite de ce développement en eSport : "Nous avons une chaîne Twitch depuis plus d'un an avec d'abord des primes le jeudi de 18 à 22h mais nous organisons également des streams quotidiens pour promouvoir la chaîne et montrer que cela ne touche pas qu'un public geek stéréotypé. Sociologiquement, les utilisateurs ne sot pas des personnes en manque de connexion ou isolé.".

Ce développement rentre dans un projet à long cours : "Nous avons déjà diffusés les finales de FIFA, avec l'an dernier le belge Stefano Pinna. On a suivi son parcours sur Twitch et ce fut une grande fierté. Nous avons entre autre crée un tournoi Dragonball FighterZ et suivi le Roland Garros E series". Les nouveaux projets en lien avec l'eSports sont assez nombreux : "On va commencer avec le Tarmac Cine Sessions le 27 septembre. C'est un événement gratuit qui accueillera chaque jeudi dans une salle du Kinépolis de Bruxelles des tournois. On y fera également des découvertes au vu des sorties à venir." Les personnes qui ne sauront pas s'y rendre pourront y assister en direct sur Auvio et Twitch ainsi qu'en différé sur Youtube.

Mais ce n'est pas tout : "Nous organiserons également la F1 eSport series. On avait déjà diffusé en direct le 9 juillet le Pro Draft (compétition où les équipes font leur sélection). Ici, ce sera un championnat officiel international composé d'écuries professionnelles s'affrontant sur F1 2018. Il y aura trois soirées (les 10 et 31 octobre et une date en novembre) et chacune sera composée de trois courses. Cela promet des courses agressives, agréables à voir et avec des images spectaculaires et des casteurs énergiques". Un autre événement auquel vous pourrez assister sur la Deux et Auvio.

Le but de Greg Carette et la RTBF est donc simple : "Nous voulons redonner au jeux vidéos et à l'eSport leurs lettres de noblesse. On parle du jeu vidéo comme d'un dixième art et c'est une culture prisée dans l'industrie avec plus de présence pour le moment. Il faut donc lui accorder l'attention qu'il mérite". En bref, l'automne sur la RTBF s'annonce avec la manette en main.