A l'occasion de la finale CS:GO de l'ESL Proximus Benelux Championship (NDLR : remporté par eClub Brugge), Proximus a déployé un réseau 5G local au sein de la Lounge House, un bâtiment lui appartenant et transformé pour l'occasion en salle de compétition esport.

Pour l'occasion, certains jeux ont été testés utilisant directement une connexion 5G tout au long de l'évènement. Des "stars" des disciplines CS:GO et FIFA étaient invitées afin d'offrir un test qualitatif en condition réelle.

Interview

Présente sur place, La DH eSport a pu rencontrer Stefaan Haerick, directeur des contenus autour des partenariats et sponsoring chez Proximus, qui a aimablement accepté de répondre à nos questions autour de ce déploiement.

Pourquoi mettre en avant la 5G dans un évènement esport tel que la finale ESL alors que la 5G n'est pas encore déployée massivement ?
Qui dit esport ou gaming dit "réseau", et on connait l'exigence des joueurs en matière de latence et de bande passante. La fibre est le média plébiscité habituellement par la communauté de joueurs et la 5G vient ici compléter ce tableau avec une haute capacité en bande passante et temps de réponse.

Avec le déploiement de la 5G qui sera ouvert à tous, Proximus veut démontrer ici que l'expérience 5G en environnement compliqué est déjà éprouvée. C'est une première en Belgique et le test ici est un succès.

Quel sont les vitesses attendues avec la 5G ?
A ce stade, une connexion 5G permet déjà d’atteindre des vitesses qui sont en moyenne 30% plus élevées que sur le réseau 4G. Cela augmentera à l’avenir avec l’extension de la couverture (après la vente aux enchères du spectre).
Les réseaux du futur, aussi bien mobile que fixe, seront essentiels et un moteur de croissance pour l’économie et la société belge ; la fibre et la 5G assureront des vitesses gigabit ou même multigigabit.

Stefaan Haerick © D.R.

A-t-on une idée du plan déploiement 5G en Belgique ? ( Timing / Zones )

Aujourd'hui, la 5G est disponible sur environ 150 sites dans quelque 70 villes et communes, principalement en Flandre. Nous utilisons le spectre existant "refarmé" dans la bande 2,1 GHz, ainsi que les licences provisoires accordées par l'IBPT dans la bande 3,6-3,8 GHz.
Une carte de couverture est disponible ici : Carte de la couverture réseau 5G | Proximus

Toutefois, dans la perspective d'un déploiement plus large de la 5G, nous espérons que l'attribution de l'intégralité des licences 5G pourra être organisée rapidement. Nous considérons que c'est le seul moyen de disposer du spectre en quantité nécessaire pour libérer toutes les capacités de la 5G et avec la perspective à long terme dont les opérateurs ont besoin pour investir dans les réseaux et services mobiles.

Cet environnement stable est également essentiel pour le développement d'applications industrielles et pour assurer une large disponibilité d'appareils configurés sur les réseaux belges, qui répondent aux besoins des clients.

Pourquoi Proximus s'intéresse à l'esport ?
A l'heure actuelle, le Gaming continue à croître au niveau mondial, le marché est gigantesque et est déjà plus grand que les marchés de la musique et des films combinés.

L'esport est une petite branche du Gaming mais qui grossit également et l'intérêt du public va en grandissant.
Cela amène également une forme d'innovation dans le secteur du média et Proximus veut rester leader en matière d'innovations numériques. Nous n'avons pas d'objectifs financiers directs, il s'agit d'investissements.

Test sur FIFA et CS:GO

Proximus avait donc déployé 10 ordinateurs surpuissants afin d'accueillir une compétition amicale CS:GO entre les employés Proximus d'un côté et certains professionnels de l'activité de l'autre, mais aussi une console et le jeu FIFA.

Comme Pickx le mentionne très bien, parmi les athlètes choisis, on retrouvait trois joueurs de Counter-Strike : CRUC1AL , v1d, capitaine de l’équipe nationale, et Keoz, un belge engagé sous les couleurs de LDLC et qui vient de remporter le titre national chez nos voisins français. La planète FIFA était elle aussi représentée, avec la présence de ShadooW, joueur pour Standard de Liège, et celle de Zakaria Bentato, e-sportif du RSCA.


Quand on demande à Proximus s'ils comptent rester actifs dans le monde de l'esport, la réponse est positive. Ils veulent continuer à investir, offrir une expérience unique à la communauté de "fans" et permettre à chacun d'accéder aux plus hautes marches. ( From Zero to Hero )

Actuellement, Proximus est engagé dans les compétitions ESL (CS:GO) pour la Belgique, dans la Belgian League (League of Legends) et dans la Proximus ePro League (FIFA).