Le gouvernement chinois a annoncé un durcissement des règles pour les joueurs mineurs de jeux vidéos : couvre-feu, temps de jeu réduit, montant des microtransactions limité et vérification de l'identité et de l'âge du joueur.

La Chine est une nation historique et très importante pour le sport électronique mondial. Possédant une communauté de joueurs de plusieurs centaines de millions d'individus, elle tente de lutter depuis plusieurs années contre les problèmes liés aux jeux vidéos : addiction, surconsommation d'achats virtuels, contenu à caractère sexuel ou violent dans les jeux vidéos, ...

© Riot Games

Sa dernière action en date vise les joueurs de moins de 18 ans, probablement plus sensibles au sujet. C'est ainsi que son gouvernement a annoncé il y a quelques jours plusieurs mesures visant cette tranche de joueurs :

  • Interdiction de jouer entre 22h00 et 08h00
  • Interdiction de jouer plus de 90 minutes par jour en semaine et 3h par jour le week-end et pendant les vacances
  • Limitation des microtransactions entre 28$ et 50$ par mois en fonction de l'âge
  • Contrôle de l'âge et de l'identité à la connexion du jeu

"Ces problèmes affectent la santé physique et mentale des mineurs, ainsi que leur apprentissage et leur vie normale" explique un porte-parole du gouvernement. Le but de ces nouvelles restrictions est également d'endiguer les problèmes de vue chez les plus jeunes, véritable fléau de l'empire du Milieu. Un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé montrait en 2017 que le taux de myopie chez les jeunes Chinois était le plus élevé au monde !

© Riot Games

Trustant les places d'honneur dans la majorité des compétitions esportives mondiales, on se rend vite compte de l'impact que cela aura sur les jeunes joueurs professionnels chinois ! À moins d'une dérogation spéciale ou d'une expatriation, il sera sans doute difficile dans ces conditions de garder un niveau compétitif aussi élevé (en tout cas chez les plus jeunes).