Le mythique tournoi de Roland-Garros et la banque française BNP Paribas s'associent à nouveau cette année pour proposer une quatrième édition de leurs Roland-Garros eSeries.

Pour ce nouvel opus de la compétition, et comme l'an passé, les joueurs s'affronteront sur la simulation de tennis développée par Breakpoint : Tennis World Tour 2 sur PlayStation 4. Ceci dit, plusieurs nouveautés viendront tout de même agrémenter cette nouvelle mouture des Roland-Garros eSeries.

© Tennis World Tour 2

La première a été l'annonce de l'accompagnement des finalistes par la Team MCES, structure bien connue dans l'Hexagone, mêlant sport traditionnel et esport. Cette dernière, sous la direction sportive du champion olympique français de natation Yannick Agnel et accompagnée de la Fédération Française de Tennis (FFT), prodiguera donc de précieux conseils aux participants afin de les guider vers une potentielle future carrière esportive !

Parce que l'autre grande nouveauté de cette année vient du nouveau concept souhaité par la FFT : se recentrer autour de l'écosystème esportif en s’associant à des programmes de formation dans ce domaine. L'objectif annoncé étant de faire du tournoi un véritable tremplin pour les participants vers une carrière dans l'esport. Objectif plus qu'étrange et malvenu puisque centré sur un jeu mineur, sans réelle scène compétitive.

Enfin, pour cette quatrième édition, ce sont sept écoles et universités qui ont été choisies pour envoyer l'un de leurs membres en finale de l'événement. Toutes sensibilisées à l'esport et plus ou moins actives dans le domaine, ces dernières auront la responsabilité d'organiser des qualifications nationales afin de sélectionner leur meilleur représentant.

© Roland-Garros

Ce dernier rejoindra alors la capitale française pour prendre part à la phase finale de la compétition qui se déroulera dans l'enceinte de Roland-Garros le samedi 29 mai, soit un peu avant le début de la quinzaine des Internationaux de France. Ces qualifications ont d'ailleurs déjà débuté le 14 avril dernier et se poursuivront jusqu'au 22 du même mois.

En Belgique, c'est la Haute École PXL qui a eu la chance d'être sélectionnée par les organisateurs pour représenter notre pays dans le tournoi. L'un de ses étudiants y tentera donc sa chance afin de décrocher une part des 5.000€ mis en jeu ainsi que des tests chez HumanFab, laboratoire de recherche de préparation physique pour sportifs et esportifs de haut niveau et un stage intensif d’une semaine au Gaming Center de la Team MCES à Marseille.

« Nous sommes la première école en Belgique à investir dans l'éducation à l'esport et dans le développement des talents de nos étudiants. C'est un honneur de voir notre école représenter la Belgique dans le cadre des Roland-Garros eSeries by BNP Paribas. L'esport leur ouvre la porte à des opportunités internationales et à de la visibilité », conclue Ben Lambrechts, directeur général de PXL University of Applied Sciences and Arts.