La cinquième saison de la LouvardGame est désormais commencée ! La première étape a eu lieu ce week-end et a réuni des centaines de joueurs sur CS:GO, Rainbow Six : Siege et Call of Duty : Modern Warfare.

La LouvardGame a inauguré la saison des LANs belges ce week-end avec son édition 5.1. Cette première étape représentait un tournant pour l'organisation puisqu'elle marquait le départ de son nouveau circuit "NumberOne" et permettait ainsi de dévoiler toutes les nouveautés mises en place pour cette nouvelle année de compétition.

© Benjamin Meulemans

Parmi elles, les spectateurs ont notamment pu découvrir une refonte de la retransmission des matchs, tant au niveau de la forme que du contenu : nouveaux habillages, parties commentées en français et en néerlandais, interviews d'après-matchs des joueurs, analyse sur tablette graphique de certaines actions, ... Malgré quelques problèmes de jeunesse, ces initiatives ont amené une vraie plus-value à l'événement et devraient encore s'améliorer au fil de la saison.

Counter-Strike : Global Offensive

Présent depuis la création de la LouvardGame, le tournoi CS:GO aura également connu quelques changements majeurs pour cette première étape de l'année. Le plus important étant, bien entendu, l'intégration d'un "Legend Stage" permettant de gagner des points pour le classement final du "NumberOne".

Pour rappel, chaque étape de la LouvardGame permet de récolter des points afin de se qualifier pour un tournoi spécial réunissant les quatre meilleurs classés à la fin de la saison. Ce dernier offrira alors un cashprize de 20.000€ et un ticket d'entrée pour une future compétition internationale dotée de minimum 100.000€.

© Benjamin Meulemans

Une autre modification concerne les catégories "Amateur" et "Pro". Ces dernières ont été fusionnées pour cette étape en un tournoi unique appelé "Challenger". Les deux finalistes de ce tournoi sont automatiquement promus en "Legend Stage" pour la prochaine LouvardGame, prenant ainsi la place des deux dernières équipes du "Legend Stage" de cette édition 5.1.

Ce nouveau tournoi a donc compté huit équipes invitées pour cette première édition : Alltech Esport, CLEAR, LAMIFF, Orgless in Belgium (ex-One One), Tenerife Titans, The Dice, Warthox et Wonderkids.

La première phase, jouée en "Round Robin", a vu The Dice et Warthox Esport se qualifier directement pour les demi-finales du dimanche. Malheureusement, cette étape a également signifié la relégation d'Alltech Esport et d'Orgless in Belgium en "Pro Stage" pour la prochaine LouvardGame.

Le premier quart de finale s'est joué entre les Tenerife Titans et LAMIFF. On a eu droit à une intensité rare dans ce match entre les ambitieux Titans, bien emmené par leur capitaine belge Steven "Stev0se" Rombaut, et les retraités Faris "FARIS" Ait-lalla, Kevin "Ex6TenZ" Droolans et leurs équipiers. Il aura fallu aller au bout des trois manches, toutes conclues sur le score de 16 à 14, pour voir les Tenerife Titans remporter leur ticket pour les demi-finales.

L'autre quart de finale aura aussi eu son lot de suspense. Le mix Wonderkids, réunissant quelques jeunes pépites de la discipline autour de l'expérimenté Sébastien "krL" Pérez, n'aura su venir à bout d'un autre mix, CLEAR. Malgré le gain de la première manche 28 à 26, Wonderkids va s'incliner dans les deux suivantes (9 à 14 sur Nuke et 14 à 16 sur Inferno) et être éliminé du tournoi. Cette LouvardGame aura tout de même permis de révéler ou de confirmer certains talents dans la nouvelle garde francophone tels que le français Kévin "Misutaaa" Rabier ou encore le Belge Nabil "Nivera" Benrlitom (frère de la légende belge Adil "ScreaM" Benrlitom).

© Benjamin Meulemans

Preuve du niveau relevé et relativement homogène des équipes encore en lice, les deux demi-finales ont été jouées jusqu'à leur manche décisive et sur des scores assez serrés. Le favori de la compétition, The Dice et son capitaine Timothée "DEVIL" Démolon, aura plié mais n'aura pas rompu face aux Tenerife Titans en l'emportant 2 à 1 (16-12 sur Dust2, 15-19 sur Vertigo et 16-9 sur Inferno).

Pareil dans l'autre match opposant Warthox à CLEAR. Malgré la perte de la première manche 11 à 16 sur Inferno, Warthox va finalement s'imposer en remportant Dust2 16 à 14 et Nuke 16 à 7. Cette demi-finale était en fait un remake de la finale de la LouvardGame 4.4 où Warthox s'était déjà imposé.

Finale inédite donc entre les derniers vainqueurs de la LouvardGame et The Dice qui en était à cinq titres en autant de participations !

Les deux équipes ont fait honneur à l'ultime match de la compétition en se rendant coup pour coup. Après avoir remporté 16 à 10 la carte choisie par leur adversaire (Dust2), The Dice va s'écrouler sur sa propre carte (Inferno) 16 à 3 ! L'ultime manche jouée sur Mirage s'annonçait donc indécise et ouverte.

C'est finalement The Dice qui va émerger en fin de partie pour s'imposer 16 à 11 et remporter la première manche du circuit "NumberOne". Pendant ce temps, Tenerife Titans remportera la petite finale de justesse face aux surprenants CLEAR et complète donc le podium.

© LouvardGame

Dans le tournoi "Challenger", pas de surprise concernant le classement final. Avec la fusion du tournoi "Amateur" et "Pro",  le niveau de jeu global a été biaisé et des joueurs occasionnels ont dû affronter des équipes déjà bien en place. Ces structures réelles, composées de joueurs d'expérience et habitués à jouer ensemble, ne se sont pas priées pour imposer leur domination.

C'est ainsi que l'on a pu retrouver en finale Fragbox Gaming (composée entre autres des anciens aAa Benoit "MetaL" Guelette et Benjamin "waneG" Taquet) face à Mysteria Esport. Les deux structures, qualifiées pour le prochain "Legend Stage", ne se sont fait aucun cadeau. C'est finalement Fragbox qui sortira vainqueur de ce duel et remporte ainsi 1.250€ !

Rainbow Six : Siege

Suite au succès des éditions précédentes, le FPS d'Ubisoft sera de nouveau présent cette année dans la LouvardGame.

Onze équipes se sont donc affrontées ce week-end au Stade du Pays de Charleroi autour d'un cashprize de 2.000€. Plusieurs structures connues avaient fait le déplacement pour l'occasion dont le champion en titre WanteD, mais également Epsilon eSports, Helios Gaming School, ...

© Benjamin Meulemans

D'abord réparties en deux poules, les quatre meilleures de chacune d'elles se sont ensuite retrouvées dans un arbre final à élimination directe. Pas de surprises lors de cette phase de groupes puisque tous les favoris en sortiront assez aisément.

Joués en BO3, ces playoffs vont voir WanteD et Epsilon Esports écraser la concurrence et ainsi se qualifier pour la grande finale de cette LouvardGame 5.1. Duel fratricide donc entre la structure française WanteD et la structure belge Epsilon.

Ce combat finira par tourner à l'avantage du vainqueur de l'édition précédente, WanteD, qui conserve ainsi son titre et empoche au passage les 1.000€ promis au vainqueur.

Pendant ce temps, l'équipe MSR prendra le meilleur sur Helios Gaming School et montera sur la troisième marche du podium.

Call of Duty : Modern Warfare

Call of Duty faisait son apparition à la LouvardGame lors de cette manche d'ouverture. Jouée au Spawn Bar, à quelques encablures de l'épicentre de l'événement, la compétition a réuni douze équipes qui se sont affrontées pour décrocher une part des 1.200€ mis en jeu.

Joué en deux étapes, le tournoi a d'abord vu une phase de rondes suisses où chaque équipe a eu l'occasion d'affronter quatre adversaires tirés au sort. Ce sont les joueurs de l'équipe Punchline qui s'en sont le mieux sortis en ayant enchainé quatre victoires de rang. Ils ont été suivis de près par Rawed Esport, Inovate Gang, Team Plaza et Usual Esport, chacune de ces équipes ayant perdu un seul de leurs matchs.

© Nicolas Billiaux

Vu le nombre d'équipes engagées et le format choisi, tout le monde était automatiquement qualifié pour la phase finale jouée dans un arbre à double élimination. La première étape ayant tout de même servi à envoyer les quatre meilleurs directement au deuxième tour du Winner Bracket.

Punchline va continuer sur sa lancée en éliminant un à un tous ses adversaires jusqu'à atteindre la grande finale. Ils y ont été rejoints par la Team Plaza qui aura su remonter tout le Looser Bracket et remporter la finale de ce dernier 2 à 1 face à EvozA Oxylium (qui termine donc sur la troisième marche du podium).

On a donc eu droit à une revanche de la part de la Team Plaza. Après avoir perdu précédemment dans le tournoi 2 à 3 face à leurs adversaires, les joueurs de la Team Plaza ne vont laisser aucune chance à leurs ultimes opposants dans cette compétition en l'emportant 4 à 1.

© LouvardGame

On notera tout de même le comportement déplorable et agressif de certains joueurs, allant jusqu'à forcer les organisateurs à devoir exclure plusieurs équipes du tournoi. Espérons que ces trouble-fêtes ne puissent plus jamais mettre les pieds dans une compétition à l'avenir...