Fin de parcours pour la première saison de CLUTCH. Simon Guyaux, à l'origine du projet, peut désormais souffler et se féliciter d'avoir proposé un tournoi de qualité pour sa première organisation en solo. Ces trois jours de compétition ont ponctué de la plus belle des manières des mois de préparation en coulisses pour le jeune homme.

Huit équipes, toutes sélectionnées par le staff organisateur, se sont donc opposées du 25 au 27 août afin de tenter de décrocher des crédits utilisables en jeu ainsi que des figurines à collectionner Rainbow Six de la marque Chibi.

Preuve de l'engouement suscité par cette première édition, on a pu y retrouver de nombreuses nationalités venant de différents pays comme les Pays-Bas, la Grèce, la Finlande, la Belgique, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Slovénie, la Croatie, l'Autriche, les États-Unis ou encore la République Tchèque. On notera également la présence d'une structure belge : Activit-E.

© CLUTCH

Après avoir reçu un numéro de tête de série, toutes les équipes ont été versées dans un unique arbre à élimination directe. Commençant donc directement en quart de finale (BO1), les différentes structures engagées n'avaient pas le droit à l'erreur avant d'éventuellement atteindre les tours suivants alors joués au meilleur des trois manches (BO3).

Au terme de deux tours joués en autant de jours, ce sont 4 Elements et IMAGINE 11 qui ont eu l'honneur d'inaugurer la première finale de l'histoire de la compétition. Alors que les spectateurs neutres espéraient un match digne de l'enjeu, les Français de l'équipe IMAGINE 11 en ont décidé autrement en écrasant leurs adversaires 7 à 3 sur Oregon puis 7 à 0 sur Consulate.

© Liquipedia

Dans la petite finale, c'est l'équipe européenne Team 86 qui s'est emparé de la troisième place au détriment des Franco-Belges de chez Activit-E. Une défaite 0 à 2 (3-7 sur Oregon et 5-7 sur Clubhouse) qui écarte malheureusement une nouvelle fois nos compatriotes des places d'honneur.