Le Six Major, bien qu'ayant perdu de son prestige par rapport aux saisons précédentes, reste toujours un objectif de taille pour les structures participant à l'European League. Venant clôturer chaque étape de la saison, ces tournois rassemblent les meilleures équipes de chaque segment autour d'un cashprize de plus de 100.000$ !

Ce week-end, c'est le dernier Major de la saison qui a animé la scène compétitive du FPS tactique d'Ubisoft. BDS Esport, la Team Empire, Tempra Esports et Virtus.pro s'y sont affrontés pour tenter de décrocher l'un des derniers titres de 2020 en plus d'une part des 125.000$ mis en jeu.

Malheureusement éliminé lors de la saison régulière avec la Team Vitality, le seul Belge engagé dans la compétition, Valentin "risze" Liradelfo, n'était pas de la partie dans ce Six November Major.

© Ubisoft

Le tournoi, joué dans un arbre à double élimination et en trois manches gagnantes (BO3) jusqu'à la finale (BO5), a offert des duels de haute voltige durant les trois jours. Grâce à de solides performances, ce sont les Français de chez BDS Esport qui se sont dressés face à la structure russe Team Empire en grande finale.

Mais avant d'arriver à cette ultime rencontre, BDS Esport a dû venir à bout, à deux reprises, des Virtus.pro, non sans avoir perdu une première fois face à la Team Empire. Les Russes, eux, ont eu plus de réussite avec une victoire face à Tempra Esports suivie d'une seconde face aux Français en demi-finale.

© Ubisoft

La finale avait donc des airs de match retour et s'annonçait palpitante. Avec une manche de retard suite à sa remontée du Loser Bracket, BDS Esport allait devoir frapper fort afin de tenter de faire douter son adversaire du jour.

Malheureusement pour le spectacle, la Team Empire ne l'a pas entendu de cette oreille et a dominé les Français 7 à 3 sur Villa puis 7 à 2 sur Coastline. Victoire écrasante donc pour la structure russe, elle qui empêche de ce fait BDS Esport de réaliser le doublé après le Major du mois d'août !