La plus prestigieuse compétition sur Counter-Strike : Global Offensive de cette fin d'année 2020, le BLAST Premier, a mis fin ce week-end à plusieurs semaines d'affrontement entre quelques-unes des meilleures équipes mondiales de la discipline !

Initialement prévue à Copenhague (Danemark), la phase finale du tournoi a finalement dû être jouée en ligne pour des raisons de sécurité sanitaire liées à la pandémie de coronavirus. Huit équipes (six qualifiées lors de la saison régulière et les deux finalistes d'un Showdown joué au mois de novembre) s'y sont donc affrontées pour se départager les 425.000$ mis en jeu pour l'occasion !

Parmi les joueurs qualifiés pour cette grande phase finale, notre désormais incontournable Nabil "Nivera" Benrlitom (jeune Belge de 19 ans) comptait bien une nouvelle fois jouer son rôle de remplaçant de luxe dans la Team Vitality.

Mais avant de pouvoir prétendre à quoi que ce soit, les structures ont d'abord dû s'affronter dans un arbre à double élimination et joué au meilleur des trois manches (BO3).

Qualifiée grâce à sa deuxième place lors de la saison régulière, la Team Vitality y endossait l'un des rôles de favorites dans cette ultime étape de la compétition. Elle l'a d'ailleurs tenu à la perfection en enchaînant les victoires convaincantes, d'abord face à mousesports (16-7 sur Inferno puis 16-8 sur Dust II), ensuite face à Natus Vincere (19-15 sur Nuke et 19-17 sur Dust II) et enfin face à BIG (9-16 sur Vertigo, 16-1 sur Inferno et 16-2 sur Dust II).

Nivera et les siens se sont donc offerts une deuxième finale de prestige en moins d'un mois, cette dernière justifiant (si besoin) le choix d'une équipe à six joueurs comparé à la concurrence et ses cinq joueurs peut-être un peu plus émoussés en fin de saison.

© BLAST

Les joueurs de "La Ruche" ont été rejoints par la structure danoise Astralis en grande finale. Les hommes de Lukas "gla1ve" Egholm Rossander ont pourtant été contraints de descendre dans le Loser Bracket de la compétition après une défaite au premier tour face à Natus Vincere (16-14 sur Inferno, 12-16 sur Nuke et 14-16 sur Dust II).

La deuxième équipe au classement mondial ne s'attendait certainement pas à un tel traitement et a donc dû piocher dans ses réserves afin de faire une remontée tonitruante jusqu'en finale. Des succès face à mousesports (16-5 sur Nuke et 16-8 sur Vertigo), G2 Esports (22-19 sur Inferno et 16-2 sur Dust II), Natus Vincere pour la revanche (16-11 sur Inferno et 16-7 sur Train) et BIG (16-14 sur Nuke et 16-6 sur Dust II) vont offrir une finale de rêve pour les fans de CS:GO avec le duel entre les deux meilleures équipes actuelles du classement mondial de la discipline !

Sans complexes après sa récente victoire aux IEM Europe, et portée par tout un peuple, la Team Vitality va imposer sa loi aux Danois dans cette grande finale : 16-4 sur Vertigo, 14-16 sur Dust II et 16-5 sur Inferno. Les Franco-Belges s'offrent ainsi une nouvelle victoire d'envergure cette saison et pourront mettre plus de cadeaux sous le sapin grâce aux quelques 225.000$ remportés !

© BLAST

C'est également le deuxième titre important glané par "Nivera" depuis son arrivée au sein de la Team Vitality !

Notre compatriote en profite pour se faire un prénom sur la scène internationale, lui qui était encore parfois dans l'ombre de son grand frère aux yeux de certains.