La quatrième étape des Call of Duty Challengers (CDC) a eu lieu ce week-end à Paris. Le Belge Bjarne "Denza" Sleebus y était aligné avec sa structure Team WaR.

Alors que le circuit de la Call of Duty League faisait une première pause dans son parcours, la division inférieure posait, elle, ses valises dans la capitale française pour y disputer sa quatrième manche de la saison. C'était le deuxième arrêt sur le Vieux Continent pour les CDC et c'était au tour de la franchise "Paris Legion" d'accueillir ses hôtes.

© Paris Legion

Les grandes écuries habituelles étaient bien évidemment de la partie afin de tenter de glaner quelques points supplémentaires au classement général. C'est ainsi que nous avons pu voir en action des structures telles que la Team Singularity, Team WaR, TrainHard Esport, Team Elitist, Team BDS, ...

Deux Belges étaient alignés avec leur équipe respective : Bjarne "Denza" Sleebus (Team WaR) et Jens "Jxnz" De Backer (TwoFace Gaming Black). Si le premier est bien connu de la scène compétitive, le second l'est beaucoup moins et pour cause : le jeune homme de 18 ans, pourtant sur la licence depuis près de 10 ans, n'est actif sur le circuit compétitif que depuis environ un an. Il a notamment débuté sa carrière auprès de "Denza" mais également du jeune retraité Robbe "Nevo" D'hondt, deux pointures belges sur Call of Duty.

© Ubisoft

Engagé avec un mix spécialement créé pour l'occasion, "Jxnz" va être envoyé en Looser Bracket dès le second tour. Après deux victoires d'affilée, le parcours de notre jeune compatriote va s'arrêter au cinquième tour de l'arbre inférieur, le laissant sur un mitigé top9-12.

Belle expérience néanmoins pour le joueur, qui est aujourd'hui à nouveau sans équipe fixe. Ce dernier nous a tout de même laissé entendre qu'il a reçu plusieurs offres intéressantes. Nous devrions donc très vite le retrouver sur le devant de la scène.

Du côté de "Denza", les choses se sont beaucoup mieux passées. Après un top4 et une troisième place lors des manches précédentes, le Belge avait à coeur d'enfin remporter une étape des Call of Duty Challengers !

© Team WaR

La Team WaR a tout de suite pris les choses en main en remportant presque tous ses matchs du Winner Bracket, et ce, sans concéder une seule manche. Malheureusement, les joueurs vont tomber contre la Team Singularity en finale de cet arbre. Une défaite 0 à 3 va obliger notre compatriote à jouer un match décisif en finale du Looser Bracket face à TrainHard Esport.

Lui et ses équipiers vont, heureusement, s'offrir la possibilité d'une revanche en battant leur adversaire 3 à 0 et ainsi se qualifier pour la grande finale face, une nouvelle fois, à la Team Singularity.

Remontant du Looser Bracket, la Team WaR devait absolument l'emporter pour égaliser et forcer un match décisif. Ce fût fait de justesse, 3 à 2.

Certainement touchés au moral, les joueurs de la Team Singularity n'arriveront plus à déployer leur jeu et vont plier face aux attaques de la Team WaR. Victoire 3 à 0 de notre compatriote et ses équipiers, mettant ainsi fin à leur disette de début de saison. Ils empochent au passage 6.000$ mais aussi et surtout 10.000 précieux points au classement général !

© Activision