La première grande compétition officielle sur le nouvel opus de Trackmania, la Trackmania Grand League, est désormais lancée !

Proposant un cashprize total de 16.500€, elle se déroulera en deux étapes distinctes : six manches hebdomadaires, jouées les dimanches, distribueront des points aux compétiteurs jusqu'à désigner les huit meilleurs du classement général final et les envoyer disputer une ultime phase de playoffs. Ces derniers se joueront alors dans un arbre à double élimination et opposant quatre pilotes lors de chaque tour.

La première des six étapes préliminaires se jouait hier soir, en ligne, et a opposé les seize meilleurs joueurs actuels de la planète. Un Belge se trouvait parmi eux à cette occasion : Dennis "Scrapie" Heinen. Fraîchement arrivé dans la structure canadienne Lazarus Esports, le jeune homme est très performant depuis la sortie du jeu et comptabilise déjà quelques records du monde à son actif !

S'il n'est pas encore considéré comme l'un des favoris indiscutables de la discipline, au contraire du Canadien Carl-Antoni "Carl Jr." Cloutier ou du Néerlandais Tim "Spam" Lunenburg, notre compatriote fait cependant partie des outsiders sérieux pour la course au podium !

© Nadeo

Le format des étapes qualificatives de cette Trackmania Grand League est un peu particulier. Six courses de six tours distribuent des points au terme de celles-ci en fonction de la place atteinte par les joueurs. Mais un mauvais classement peut également vous retirer de précieuses unités au classement !

Si les deux premiers circuits ne rentrent pas dans ce système, les deux suivants feront perdre la moitié des points acquis aux huit derniers alors que les deux ultimes manches feront disparaitre complètement ces points pour les huit malheureux derniers également !

Pas le droit à l'erreur donc pour les joueurs visant le haut du classement, un faux pas lors des deux dernières courses pouvant réduire à néant vos efforts passés !

© Nadeo

Heureusement, Scrapie va réussir à faire preuve d'une constance dans la performance et d'un mental en acier pour ne pas se faire piéger par ce format. Au terme des six manches et avec 41 points, c'est une très belle troisième place finale qui a tendu les bras à notre compatriote ! Ce résultat le positionne donc dans une situation confortable pour aborder la prochaine manche de la compétition, même si le chemin s'annonce encore très long avant de pouvoir prétendre à la victoire finale.

Devant notre compatriote, c'est le Français de chez GamersOrigin, Valérian "Papou" Ramamonjy (92 points) qui s'est imposé lors de cette épreuve inaugurale, suivi par Tim "Spam" Lunenburg (57 points).