L'une des plus prestigieuses compétitions CS:GO de la planète, les Intel Extreme Masters (IEM), ont fait leur grand retour cette semaine avec le lancement de leur quinzième saison. Jouée exclusivement en ligne en raison des risques sanitaires liés au coronavirus, la compétition a eu droit à un nouveau format régional pour l'occasion.

Les IEM Europe ont donc réuni huit des meilleures équipes du Vieux Continent autour d'un cashprize de 140.000$ ! Malheureusement, aucun joueur belge n'était présent parmi les six équipes invitées par les organisateurs, pas plus que dans les deux équipes sorties des qualifications.

© IEM

Cette première manche des IEM, initialement prévue à New York, s'est déroulée en deux temps. Les huit équipes ont tout d'abord été réparties dans deux poules jouées au format GSL (BO3), d'où les deux meilleures de chacune d'elles se retrouvaient en playoffs. Ces derniers se sont ensuite joués dans un arbre à élimination directe, d'abord en BO3 puis en BO5 pour la grande finale.

La phase de groupes de la compétition a eu droit à son lot de surprises avec la contre-performance de G2 Esports (0-2) dans la poule A ainsi que le carton plein d'OG dans la poule B. Mais la plus grosse interrogation est venue des leaders du classement mondial de la discipline, Heroic, qui n'a pas su remporter le moindre match dans ces IEM saison 15 !

© Liquipedia

Les joueurs de chez OG, bien emmenés par leur capitaine finlandais Aleksi "Aleksib" Virolainen (ex-ENCE), vont continuer à impressionner en playoffs en disposant de Fnatic (16-13 sur Train, 11-16 sur Inferno et 16-9 sur Mirage), s'offrant ainsi leur première finale dans un événement d'envergure !

C'est le FaZe Clan, venu logiquement à bout de la Team Vitality (16-10 sur Mirage et 16-14 sur Inferno), qui a rejoint OG en grande finale de cette quinzième saison des IEM Europe.

Malgré une victoire en poule et une belle résistance sur la première carte (20-22 sur Mirage), OG ne va pas arriver à prendre le dessus sur le FaZe Clan, ce dernier finissant par s'imposer 3 à 0 (16-5 sur Inferno et 16-11 sur DUST II) et ainsi s'emparer de la manche new-yorkaise de cette saison un peu particulière des Intel Extreme Masters.

© FaZe Clan

La prochaine étape, prévue à Beijing, aura également lieu en ligne et sera à nouveau scindée de manière régionale (Europe, Amérique du Nord, Océanie et Asie). Elle commencera le 6 novembre prochain pour se terminer aux alentours du 22 du même mois.

Cette fois, cela devrait être seize équipes (douze invitées et quatre qualifiées) qui seront au départ de la compétition européenne ! Nous aurons donc de bonnes chances d'y voir le Bruxellois Nabil "Nivera" Benrlitom et sa Team Heretics en action !