Pour la seconde année consécutive, le vainqueur du Spring Split de la Belgian League, notre championnat national officiel de League of Legends, ne participera pas au Main Event printanier des European Masters (EUM).

Les attentes étaient pourtant grandes envers le KV Mechelen Esports, lui qui a littéralement écrasé ses adversaires au fil des semaines.

Souvenez-vous, l'an dernier à la même époque, la structure belge Sector One (alors championne du Spring Split de la Belgian League) perdait sa rencontre décisive face aux Defusekids, voyant ainsi leur rêve de Main Event partir en fumée.

Cet échec, à une victoire des EUM, devait servir de mise en garde aux Malinois cette année. Découvrant le grand bain des compétitions internationales, les "Sang & Or" espéraient faire mieux que leur prédécesseur (qu'ils ont d'ailleurs battu en finale du Spring Split 2021).

Les choses ont plutôt bien débuté pour l'équipe belge. Versée dans la poule B en compagnie de Zero Tenacity (Serbie), For The Win Esports (Portugal) et Gamespace MCE (Grèce), le KV a fait mieux que de se défendre en atteignant la première place du groupe, à égalité de points avec les Serbes.

© European Masters

Après un Tiebreaker anecdotique perdu face à ces mêmes joueurs, il restait alors un match de la plus haute importance à disputer pour les Malinois : une rencontre décisive face au FC Schalke 04 ! Une victoire était synonyme de qualification en EUM alors qu'une défaite mettait fin au parcours des infortunés.

La structure allemande, engagée dans le championnat d'Europe de la discipline avec son équipe première, alignait ici une line-up académique mais néanmoins redoutable. Cette ultime rencontre de la phase de Play-In allait donc proposer un vrai test au KV Mechelen Esports, avec une opposition jamais rencontrée auparavant.

Le match, disputé au meilleur des trois manches (BO3), a malheureusement tourné rapidement en faveur des Allemands. Malgré des choix de personnages osés et une dévotion sans faille de ses joueurs, la marche était encore trop haute pour la structure belge et c'est une défaite sèche, 0 à 2, qui a éliminé le club de la compétition.

Les joueurs y ont néanmoins fait le plein d'expérience pour leur première sortie européenne et devraient s'en servir pour entamer le prochain Split de la Belgian League avec le couteau entre les dents.

Après avoir goûté aux joies de la compétition internationale, la structure belge sera plus motivée que jamais afin de tenter d'avoir une seconde chance de participer aux European Masters en fin d'année.