La Sports Management School (SMS) a organisé, ces dernières semaines, un grand tournoi FIFA20 rassemblant des centaines de joueurs pour la bonne cause mais également pour se départager les 2.300€ de cashprize mis en jeu. De nombreux Belges y ont tenté leur chance !

La Sports Management School est une école internationale spécialisée dans le management du sport et dans le "sport business". Ayant délocalisé certaines de ses activités en ligne, notamment par le biais de formations virtuelles, il était tout naturel que l’institution s'intéresse de près au sport électronique.

C'est ainsi qu'est née la SMS Esport Cup, un grand tournoi FIFA20 réservé aux étudiants et servant une bonne cause puisque l'ensemble des frais d'entrée ainsi que l'équivalent du cashprize (2.300€) ont été reversés à l'association "Tous en blanc" œuvrant dans la lutte contre le coronavirus.

© SMS

Sept journées de qualification ont donc été organisées afin de sélectionner les vingt joueurs qui allaient prendre part à la phase finale de la compétition. Des centaines de participants ont tenté leur chance afin de décrocher le précieux ticket d'entrée, dont de nombreux Belges. Ce fût notamment le cas de Florian "Didista" Vandamme (représentant amateur du Sporting de Charleroi), Quentin "ShadooW" Vande Wattyne (Standard de Liège), Anthony "Rego" Rocchetti (Excel Mouscron), Matthias “MatthaX” Rousselet (Sporting de Charleroi) et Aurelio "Aurelinho" Coster.

Parmi nos compatriotes, seuls les trois représentants officiels de nos clubs de Jupiler Pro League auront su se qualifier pour la phase finale. Ils y ont rejoint des joueurs tels que le champion de France 2020, Lucas "LeksFifa" Lekhal, ainsi que son dauphin Hugo "Hugo-neymar" Hervé.

D'abord répartis en quatre poules d'où le dernier était éliminé de la compétition, nos compatriotes auront su gérer leurs rencontres afin de se qualifier pour la phase de play-offs de la compétition.

© Toornament

Joués dans un arbre à simple élimination, ces play-offs n'offraient pas le droit à l'erreur. Le premier tour aura d'ailleurs été fatal à "REGO", qui après une défaite 1 à 4 face au Français "Foumaboule", a vu son parcours s'arrêter à ce stade.

Les choses se sont mieux déroulées pour le champion de Belgique en titre, "ShadooW", qui va éliminer successivement les champion et vice-champion de France (3-1 et 4-3). Malheureusement, le représentant officiel des "Rouches" va se faire surprendre en demi-finale face au tombeur de "REGO". Une défaite 4 à 5 face à "Foumaboule" va envoyer "ShadooW" en petite finale. Une nouvelle défaite 0 à 4 face à "Mensouille" va laisser le représentant du Standard au pied du podium de cette SMS Esport Cup.

La bonne nouvelle est arrivé du côté du joueur carolo puisque "MatthaX", déjà très en forme en ce début de saison, va parvenir à s'offrir une nouvelle finale après avoir remporté tous ses matchs de play-offs : 3 à 2 face à "Sneazzy", 4 à 3 face à "traish_" et 5 à 2 face à "Mensouille". Le "Zèbre" avait donc l'occasion de venger ses compatriotes en finale face à "Foumaboule".

Ce fût chose faite puisque "MatthaX" va finalement sauver l'honneur de la Belgique en s'imposant 1 à 0 et en décrochant le titre ainsi que les 1.200€ associés. Belle performance de la part du jeune joueur qui ajoute une nouvelle ligne à son palmarès déjà bien chargé !

© Toornament

Pour l'anecdote, la phase finale a été commentée par deux autres de nos compatriotes : Guillaume Beeckman (commentateur Proximus ePro League) et Nicolas Persoons (représentant officiel de Zulte-Waregem).