Mise à jour 12 novembre 2020 : Bonne nouvelle ! Comme espéré, notre compatriote a trouvé un terrain d'entente avec Twitch et est à nouveau autorisé à streamer sur la plateforme ! "Adz" a néanmoins dû effectuer le ménage sur sa chaîne et y supprimer l'ensemble des clips enregistrés afin de se mettre en règle vis-à-vis du Digital Millennium Copyright Act.

C'est la consternation au sein de la communauté d'Adil "Adz" Kamel. Le streamer, apprécié de tous et à la réputation irréprochable, a annoncé dans la nuit du 4 novembre que sa chaîne Twitch avait été bannie par la plateforme !

La raison de cette exclusion provient de la récente campagne de répression menée par le géant américain afin de faire respecter le Digital Millennium Copyright Act (DMCA), la loi américaine adoptée en 1998 et censée lutter contre les violations du droit d'auteur.

Twitch avait d'ailleurs annoncé, il y a quelques semaines, qu'il chasserait toute personne ne respectant pas cette loi, c'est-à-dire ayant utilisé de la musique non libre de droits. Autrement dit, l’énorme majorité des streamers de la plateforme !

Si des avertissements pleuvaient depuis plusieurs semaines, laissant plusieurs chances aux fautifs de réparer leurs tords, c'est la première fois que la plateforme violette va jusqu'au bannissement d'un de ses membres.

Malheureusement, c'est notre compatriote qui sera rentré dans l'Histoire de l'entreprise en étant la première exclusion permanente de celle-ci. En cause, un clip enregistré datant du mois d'août et où de la musique non libre de droits était présente. Comble de malchance, Twitch aurait envoyé deux avertissements au jeune homme, ces derniers étant, selon ses dires, arrivés directement dans ses courriers indésirables.

N'ayant pas vu les mises en demeure, c'est donc une exclusion qui est venue clore le litige. Mais que les centaines de milliers de fans du streamer se rassurent, il reste une petite chance qu'Adil "Adz" Kamel trouve un arrangement avec Twitch et puisse un jour, après avoir purgé une sentence plus raisonnable, revenir sur le devant de la scène !

Ses sympathisants n'ont d'ailleurs pas tardé à se mobiliser sur les réseaux sociaux en lançant le #FreeAdz sur Twitter. Des milliers de Tweets ont vu le jour et ont même propulsé le hashtag en tête des tendances belges ! Preuve que le sympathique streamer a su créer une véritable communauté autour de lui.