La scène esportive belge s'apprête à vivre un tournant cette saison puisque LouvardGame vient d'annoncer ses plans pour les mois et années à venir. Une réduction du nombre de LANs et un passage presque entièrement en ligne vont définir le futur de l'organisation !

Philippe Bouillon, le CEO de LouvardGame, nous a révélé en exclusivité la direction que l'organisation va prendre dans le futur. Les restrictions liées à la pandémie de coronavirus et l'incertitude de la date à laquelle un événement de masse pourra à nouveau être organisé a poussé la société à déclencher plus tôt que prévu son plan "Bebbanburgh".

Plusieurs raisons ont accéléré les décisions, parfois radicales, prises par le staff de LouvardGame. Voici une liste de tout ce qui va changer dans le futur.

Concernant la saison en cours, la LouvardGame 5.2 est totalement annulée ! L'édition suivante, prévue initialement au mois de septembre reste en suspens. Aucune décision n'a encore été prise et la bonne tenue de l'événement sera en grande partie fonction des futures décisions de l'État belge sur les événements de masse.

Le circuit "NumberOne", grande nouveauté de cette année, sera joué exclusivement en ligne jusqu'à nouvel ordre ! Seuls le Legend Stage et le Challenger Stage seront encore de la partie. Les équipes concernées seront contactées dans les jours à venir afin de discuter du format ainsi que du calendrier. Les premiers matchs ne verront de toute façon pas le jour avant la mi-mai ! Il reprendra sa forme initiale, en LAN, dès que celles-ci seront à nouveau autorisées sur le sol belge.

© LouvardGame

Dès septembre 2020, LouvardGame et sa holding Imperium lanceront une ligue CS:GO en ligne dont la finale sera jouée en LAN. Le but de la manœuvre étant d'utiliser la force du online afin de s'étendre et dépasser les frontières de notre pays. Les organisateurs espèrent ainsi toucher le subtop européen avec des cashprizes attractifs rendus possibles par la réduction des coûts d'organisation.

Selon le succès de cette dernière, l'initiative pourrait être propagée sur d'autres jeux esportifs dès 2021 (Rainbow Six, Hearthstone, Rocket League, Valorant, ...).

Le changement le plus important de LouvardGame se fera dès le début de l'année prochaine où l'organisation diminuera ses événements en LAN pour se consacrer pleinement au développement de ligues en ligne. On parle d'un passage de quatre LouvardGames par an à seulement deux puis une en 2022. Celle-ci sera alors un événement de plus grande envergure et pourrait s'appeler "LouvardKing".

Comme évoqué, tous ces changements étaient prévus et réfléchis de longue date. La situation actuelle n'a finalement fait qu'accélérer la décision.

© Benjamin Meulemans

Philippe Bouillon nous a aussi confié que le microcosme de l'esport noir-jaune-rouge rendait difficile le développement de nouveaux projets, notamment par la diminution de l'implication de la communauté belge. "Les joueurs belges ne sont plus en majorité dans nos événements, ce qui pose évidemment question ! Sans compter que les compétiteurs exigent des cashprizes de plus en plus importants, sans payer un droit d'entrée plus élevé." déplore Philippe Bouillon. "Il n'est pas impossible que nous nous tournions définitivement vers la France pour nos projets futurs, sans toutefois laisser tomber l'esport belge !" a-t-il déclaré.

C'est un aveu bien regrettable que le plus gros organisateur de tournois en Belgique francophone nous fait. Mais cela montre également la santé et le côté obscur de l'esport belge actuel. Celui-ci s'apprête en tout cas à vivre un changement majeur dans les mois à venir...