C'est un véritable coup dur pour la structure belgo-néerlandaise LowLandLions. Cette dernière a en effet annoncé la perte de son équipe Rainbow Six au profit d'une toute nouvelle structure : GAMMA GAMING.

Cela faisait quelques semaines que le futur de la line-up s'avérait incertain avec le départ, début septembre, de l'Allemand Arif "Next1" Keskin chez le Chaos Esports Club et le retrait de la compétition du Hongrois Balázs "blas" Kővári. Alors incomplète et devant faire appel à des remplaçants de luxe comme Dimitri "Panix" de Longeaux (ex-PENTA Sports, ex-BDS Esport et ex-Natus Vincere), l'équipe a tout de même honoré ses obligations jusqu'au départ de ses membres.

Le sort de la line-up est aujourd'hui scellé puisque LowLandLions a annoncé qu'elle se séparait de ses joueurs restants, ces derniers ayant reçu une offre qui ne se refuse pas. Si l'on peut se féliciter de voir une structure en partie belge jouer le rôle de couveuse à des talents afin de leur servir de tremplin à l'international, on regrettera tout de même la perte d'une des meilleures line-ups du Benelux.

D'autant que le choix des joueurs pour une toute nouvelle structure, sans palmarès, sans histoire et sans prestige, semble bien loin d'être une offre suffisante pour justifier le départ d'une écurie telle que LowLandLions !

Pour rappel, ces cinq joueurs avaient remporté haut la main la cinquième saison de la Benelux League. L'équipe était également active depuis deux saisons dans l'European Challenger League, plus haute instance européenne juste derrière l'European League ! C'est d'ailleurs dans cette compétition que les désormais ex-LowLandLions ont fait leurs adieux à la structure à l'occasion du match inaugural de la saison.

Reste maintenant à déterminer vers quels joueurs et quelles scènes nationales va se tourner le staff des LLL pour son futur recrutement. Il est évidemment impensable de voir qu'une structure de ce calibre et de cette ambition soit absente d'une discipline majeure et montante de l'esport mondial.