Le Twitch Rivals Showdown amène régulièrement une bouffée d'oxygène aux joueurs évoluant habituellement dans un écosystème toujours plus compétitif. Organisée par la plateforme de streaming Twitch, cette nouvelle édition s'est jouée sur Rocket League et a proposé, une nouvelle fois, un format fun aux différents invités.

Afin de mettre tout le monde dans l'ambiance dès le début, le choix des capitaines des quatre équipes de la compétition s'est fait au travers d'une course d'entraînement personnalisée où l'objectif était de rallier l'arrivée le plus vite possible !

© Twitch

Une fois ces quatre chefs d'équipe déterminés, ces derniers ont eu la lourde tâche de composer leur line-up en sélectionnant à tour de rôle un joueur parmi les seize mis à leur disposition. Un de nos compatriotes faisait partie de cette Draft : Maëllo "AztraL" Ernst (Oxygen Esports). Le reste des participants étant d'autres joueurs professionnels de la discipline mais également des personnalités du monde esportif.

Quatre équipes de cinq joueurs ont ainsi été formées afin de s'affronter dans le Main Event de la compétition. Ce dernier s'est alors déroulé en cinq manches, une par mode de jeu : Rumble, Dropshot, Snow Day, Spike Rush et Heatseeker. Les capitaines ont donc dû préparer une équipe différente pour chaque manche, en ne pouvant aligner qu'un seul joueur professionnel à la fois.

Une partie des 25.000$ de cashprize a récompensé les différentes équipes en fonction de leur place dans ces cinq manches. Chaque joueur était donc assuré de repartir avec un gain plus ou moins conséquent !

Des points étaient également distribués en fonction de la place finale de chaque équipe lors de ces différentes manches, jusqu'à sélectionner les deux meilleures et les envoyer dans une grande finale jouée au meilleur des cinq manches (BO5). Pour démarrer cette finale, le public a eu le loisir de sélectionner le premier mode de jeu utilisé, alors que le perdant des manches suivantes prenait le relai.

© Twitch

Pour ce Twitch Rivals Showdown, "AztraL" a fait partie de l'équipe du Français Victor "Fairy Peak!" Locquet (Renault Vitality) en compagnie des casters Clément "Rasmelthor" Coupart, John "Johnnyboi_i" MacDonald ainsi qu'avec la créatrice de contenu de chez Fnatic, la Danoise "Cailee".

Grâce à une succession de podiums dont une victoire, l'équipe du jour de notre compatriote a réussi à accrocher un des deux tickets menant à la grande finale. Les cinq joueurs y ont retrouvé l'équipe du Français Alexandre "Kaydop" Courant (Renault Vitality).

Malgré la perte de la première manche 1 à 3, la Team Fairy a réussi, non sans avoir été deux fois aux prolongations, à d'abord égaliser avant d'enchaîner les victoires pour finalement décrocher le titre et les 5.000$ supplémentaires !