Un peu plus d'un mois après sa finale automnale remportée par la Team Vitality, le circuit BLAST Premier revenait une ultime fois ce week-end afin de mettre un terme à sa saison 2020.

Huit équipes comptant parmi les meilleures du monde, dont la Team Vitality de notre compatriote Nabil "Nivera" Benrlitom, s'y sont affrontées durant cinq jours afin de décrocher le dernier titre majeur de 2020 ainsi que les 600.000$ promis au vainqueur !

© BLAST Premier

Qualifiées au travers des finales saisonnières ou grâce à leur place de choix dans le classement général du circuit, les structures concernées ont eu l'occasion de s'y mesurer dans un arbre à double élimination joué au meilleur des trois manches (BO3).

Du côté des Franco-Belges de la Team Vitality, les choses ont plutôt bien démarré avec une victoire convaincante face à Complexity (16-9 sur Mirage et 16-8 sur Dust II). Comme souvent, notre compatriote a joué son rôle de remplaçant de luxe et est entré en cours de jeu pour disputer la seconde manche de ce match.

Au tour suivant, c'est la Team Liquid qui s'est dressée face à "La Ruche". Une fois encore, le Belge et ses équipiers vont montrer un excellent niveau de jeu et vont finir par déborder leur adversaire 16 à 14 sur Nuke et 16 à 11 sur Vertigo.

Alors en finale de l'arbre supérieur et à un match de l'ultime rencontre de la compétition, la Team Vitality va tomber sur un morceau de choix : Astralis, qui n'est autre que la meilleure équipe du monde depuis trois ans au classement HLTV !

© Astralis

Malgré une belle résistance et le gain de la seconde manche, la logique va être respectée et la Team Vitality va finir par s'incliner (14-16 sur Dust II, 16-10 sur Overpass et 5-16 sur Inferno). C'est donc un match décisif en Loser Bracket face à Natus Vincere qui tendait désormais les bras à l'équipe de notre compatriote.

Vu l'enjeu de la partie, les deux équipes ont donné leur maximum et se sont rendu coup pour coup tout au long de la rencontre ! La première manche, sur Nuke, a même dû aller jusqu'aux prolongations pour départager les deux formations. C'est finalement du côté de la structure ukrainienne que le score a fini par pencher, 19 à 17.

N'ayant alors plus rien à perdre, les hommes du coach Rémy "XTQZZZ" Quoniam vont réussir à inverser la tendance et égaliser à un partout après une victoire 16 à 12 sur Overpass. Malheureusement, l'aventure s'est achevée là pour la Team Vitality après une ultime défaite dans la manche décisive (10-16 sur Dust II).

La structure termine tout de même sur un encourageant top 3 et empoche 80.000$ au passage. C'est de bon augure pour la saison à venir, surtout lorsque l'on sait que le meilleur joueur du monde (ZywOo) va tenter d'aller chercher un troisième titre individuel cette année et devrait donc encore être décisif.

La grande finale de ce BLAST Premier 2020, où tout le monde attendait une nouvelle victoire de la favorite Astralis, a déjoué tous les pronostics en sacrant Natus Vincere (16-12 sur Nuke et 16-5 sur Inferno). L'équipe aura attendu la dernière étape de la saison, mais la plus importante, pour marquer son nom au palmarès !

© Liquipedia

Le circuit des BLAST Premier va maintenant faire une courte pause avant de revenir (déjà) au début du mois de février pour le lancement de sa saison printanière 2021.