eSport Le nouveau joueur de COOLER esports et l'un des deux Belges qualifiés pour la Coupe du monde Fortnite s'est confié avant le grand départ vers New-York.

La qualification s'est faite attendre mais Noward et son duo suisse 4zr ont arraché leur ticket pour la Coupe du monde qui se déroulera à New-York les 26, 27 et 28 juillet prochain. C'est lors de la huitième et avant-dernière semaine de qualification que le duo fraîchement formé a décroché le Graal. "Je savais que si on ne se qualifiait pas durant cette semaine, on le ferait surement sur la dernière session, témoigne le jeune Belge. Il y a eu un peu de stress en milieu de session mais sur la dernière partie plus aucune trace, je lui ai dit de simplement tout donner et advienne que pourra."

Une détermination qui a payé puisque Noward et son duo ont décroché la 6e place, synonyme de qualification. "Très clairement, ça fait plaisir, confirme-t-il. Après des semaines d'intense entrainement, atteindre son objectif c'est sûr que ça fait du bien. Mais le plus dur reste à venir."

En effet, la Coupe du monde sera d'un tout autre niveau, peut-être le plus haut jamais vu sur Fortnite. Une concurrence sévère qui n'empêche pas le duo COOLER de se rendre à New-York avec quelques ambitions : "Pour ma part, j'y vais avec l'ambition de n'avoir aucun regret quand je rentrerai en Belgique après la compétition, confie celui qui est toujours en double cursus à l'ULB, où il n'a pas passé ses examens, Coupe du monde oblige. J'essaye de ne plus me poser de question et de simplement donner le maximum."

Peu importe le résultat, le duo est certain de repartir des Etats-Unis avec un montant minimum de 50.000 dollars. Pour Noward, "c'est sûr que c'est une jolie somme. Mais si c'était pour l'argent que je joue, j'aurais déjà arrêté depuis longtemps."

Un autre Belge sera présent lors de cet événement: le jeune DRG (15 ans). Un total de deux représentants du Plat pays qui déçoit un peu notre invité : "Je pense que nous pourrions être plus représentés si nous nous en donnions les moyens." Le message est passé...