Ce jeudi 9 juillet marquait la fin du deuxième tournoi Valorant organisé par la structure française ROG Esport. Celui-ci, doté de 1.000€ de cashprize, a rassemblé quatre équipes invitées et quatre autres sorties de qualifications préalables.

Jouée dans un arbre à élimination directe et en une manche gagnante (BO1) jusqu'à la finale (jouée en BO3), la compétition a présenté un plateau moins relevé que d'autres de ces homologues et ce, malgré la présence de l'équipe Prodigy ou d'anciens joueurs de la défunte Team Hyp Hyp Hyp.

© ROG Esport

Qu'à cela ne tienne, les joueurs devaient néanmoins enchaîner trois victoires d'affilée afin de remporter le titre et les 1.000€ associés, ce qui n'est évidemment jamais simple !

Un Belge était au départ de la compétition : Sammy "iDex" Van de Weghe. Faisant équipe pour l'occasion avec la line-up VALORANDO (après la dissolution de son équipe CITRON CHIEN avec qui il s'était qualifié), notre compatriote avait là une réelle chance d'enfin ouvrir son compteur de victoire sur Valorant depuis sa sortie officielle.

Le premier tour de l'arbre a opposé les équipes invitées aux équipes qualifiées. Confrontés à la Team Jbzz, iDex et ses équipiers vont faire une entrée remarquée dans la compétition en s'imposant 13 à 5. Propulsée en demi-finale grâce à ce succès convainquant, l'équipe VALORANDO va alors tomber contre le favori du tournoi sur papier : Prodigy.

Cette dernière, que connait bien notre compatriote pour y avoir lui-même évolué auparavant, va donner du fil à retordre à VALORANDO. Mais cette fois, c'est du mauvais côté que la manche va pencher pour les joueurs de chez Prodigy, laissant le champ libre au joueur belge pour atteindre la finale de la compétition.

VALORANDO y a retrouvé la surprenante line-up "Koud'Kouto" composée notamment d'anciens joueurs de CS:GO. Malgré une première manche très indécise remportée sur le fil par VALORANDO 13 à 12, l'équipe française va complètement passer au travers de la deuxième manche en s'inclinant 4 à 13 et ainsi offrir la victoire à l'équipe hétéroclite de notre compatriote.

© ROG Esport

Sammy "iDex" Van de Weghe remporte donc sa première victoire de la saison et ouvre ainsi son palmarès de gain sur le jeu depuis la phase de beta fermée.

Espérons pour lui que cette mise en lumière temporaire lui permettra de décrocher une place dans une structure stable et compétitive pour pouvoir continuer son évolution de manière la plus sereine possible.