La saison du FPS tactique de Riot Games est actuellement en suspend après la fin du circuit des Ignition Series et avant la première compétition officielle organisée par l'éditeur du jeu en personne.

C'est le moment qu'ont choisi certaines structures pour enchaîner les matchs de préparation afin d'arriver dans les meilleures conditions possibles le jour de la compétition. C'est notamment le cas de deux des meilleures équipes d'Europe : la Team Liquid et G2 Esports.

© Best in the West

La Team Liquid, où évolue le Belge Adil "ScreaM" Benrlitom, a du mal à s'imposer depuis son arrivée sur la scène compétitive de Valorant. Seuls deux petits podiums étaient affichés au palmarès de la structure avant ce showmatch.

En revanche, G2 Esports et notre compatriote David "davidp" Prins, n'ont pas tardé à s'emparer du titre officieux de meilleure équipe du Vieux Continent en enchainant les victoires lors des différentes étapes du circuit des Ignition Series !

C'est donc pour le plus grand plaisir des fans de Valorant que les deux structures ont organisé ce dimanche un showmatch endiablé. Mais plus qu'une rencontre amicale, c'est l'outsider qui défiait le géant, une histoire de David et de Goliath qui n'a pas manqué d'enflammer les nombreux supporters des deux équipes. Ces dernières ont d'ailleurs également assuré le spectacle sur les réseaux sociaux en se provoquant amicalement, juste histoire de faire monter encore un peu plus la rivalité fraternelle qui les lie.

Alors que l'on pouvait s'attendre à une nouvelle victoire facile de G2 Esports, la Team Liquid semble enfin avoir trouvé le répondant nécessaire pour faire jeu égal avec son adversaire. Jouée en trois points, la rencontre a débuté par une manche fun sur Haven où les joueurs se sont affrontés uniquement avec le personnage Jett. À ce petit jeu, ce sont ScreaM et ses équipiers qui ont été les meilleurs en écrasant G2 Esports 13 à 1 !

Les deux autres matchs se sont déroulés de manière plus classique et c'est une nouvelle fois la Team Liquid, déjouant ainsi tous les pronostics, qui finira par s'imposer (13-9 sur Split et 13-7 sur Ascent). Cette dernière met ainsi fin à l'hégémonie de G2 Esports et prouve qu'il faudra compter sur elle pour le prochain tournoi majeur, le Valorant First Strike.