La scène belge de League of Legends a connu un tournant dans son histoire hier soir avec le sacre de son premier champion national officiel ! En effet, notre pays ne comptant pas de fédération esportive reconnue officiellement, c'est au travers des éditeurs de jeu que les compétitions domestiques ont lieu.

C'est notamment le cas de la Belgian League qui, grâce aux efforts combinés de la société belge META et de Riot Games, a offert aux équipes belges évoluant sur League of Legends un premier championnat national officiel sur la discipline.

Cette première en Belgique a notamment permis l'arrivée de structures telles que le RSCA Esports et le KV Mechelen Esports sur le MOBA de Riot Games.

© Belgian League

Pour sa première édition, la Belgian League (soeur jumelle de la Dutch League aux Pays-Bas) s'est divisée en trois étapes : deux Splits (Spring et Summer) et une grande finale nationale.

Les deux premiers Splits (sorte de saisons dans le championnat global) ont connu une domination sans partage de Sector One avec deux titres presque trop faciles pour les "Foxes". Ces derniers ont néanmoins montré quelques signes de faiblesse à la fin de la saison, ce qui augurait une phase finale pleine de suspense !

Cette ultime étape de la compétition a rassemblé les quatre meilleures équipes de la saison, ces dernières ayant su accumuler assez de points lors de chaque Split. À ce petit jeu, ce sont le RSCA Esports, Aethra Esports, le KV Mechelen Esports et Sector One qui ont su tirer leur épingle du jeu pour pouvoir continuer l'aventure en phase finale et ainsi se disputer le premier titre de champion de Belgique de League of Legends !

© Belgian League

Cette phase finale, jouée dans un arbre à double élimination et au meilleur des cinq manches (BO5), a été inaugurée par la victoire d'Aethra Esports 3 à 0 sur le RSCA Esports. Les Mauves, en perte de vitesse depuis de nombreuses semaines, terminent donc à la quatrième place finale de cette Belgian League 2020.

Du côté du Winner Bracket, la surprise est venue du KV Mechelen Esports qui aura déjoué tous les pronostics en venant à bout des favoris, Sector One (3-1). Pendant que les Malinois filaient en finale, les "Foxes" ont été contraints de faire un bref passage en Loser Bracket afin de tenter de s'offrir une revanche en finale face à leur précédent tombeur.

Ce fût chose faite après un succès plus que convaincant face à Aethra Esports. À cause de cette défaite, la structure belgo-hollandaise termine la saison sur la troisième marche du podium.

La grande finale s'annonçait donc indécise entre les grandissimes favoris, Sector One, et le KV Mechelen Esports dans la forme de sa vie. Les "Sang et Or" vont d'ailleurs continuer à faire le spectacle en prenant la première manche de cette finale en un peu plus d'une demi-heure.

Alors au pied du mur, Sector One a dû puiser dans ses réserves afin de remonter la pente et mettre fin à cette mauvaise série contre leur adversaire du jour. Bien emmené par un Jeroen "Night" Segers totalement déchainé, Sector One va réussir une remontada digne des plus belles finales, d'abord en revenant à un partout avant d'enchaîner deux succès supplémentaires et ainsi décrocher le titre national suprême de la discipline !

© Sector One

Sector One devient donc le premier champion de Belgique de League of Legends et concrétise ainsi officiellement sa domination de la scène nationale depuis le début de l'année.

Bravo également à son dauphin, le KVM Esports, qui aura su apprendre et évoluer tout au long de la saison jusqu'à remporter la seconde place du championnat.