Impossible de passer à côté du petit exploit réalisé par Sector one ce week-end, qui a gravit tous les échelons et à laissé sur la touche plusieurs équipes françaises dont BDS ou encore MandatoryGG, l'équipe fondée par Zerator.

Le Tournoi VRL france est le nouveau segment régional lancé cette année par Riot Games. C'est un ensemble de tournoi européen qui s'est lancé sous le tag "VRL".

© Riot Games

Ceux-ci font partie de la pyramide de progression mise en place par l'éditeur qui permet d'accéder au sommet de la compétition : les "Valorant Champions". Particulartié, les joueurs Benelux peuvent aussi participer à cette ligue. 

Sector One c'est une structure bruxelloise qui est déjà active sur les compétitions CS:GO , LOL ou encore rocket League. Début février ils ont annoncé le lancement de leur roster Valorant avec comme IGL (In Game-Leader) , notre compatriote "iDex".


Utilisant le hashtag#brusselsrising, c'est un vrai plan de communication qui a été mis en place afin de faire monter la hype avant le tournoi. Le fil twitter de Sector One étant quasi uniquement rempli d'annonces / tweets autour du nouveau roster depuis cette date.

Ce roster a repris sous son aile la petite équipe indépendante "Mégastitut (Megakich) qui avait notamment fait parler d'eux lors des Tarmac Online Sessions ou encore sur les VOT ( Valorant Open Tour ) France. Un trio soudé au départ autour de iDex , shin et Goaster qui s'est adjoint les services de Koneqt et Marcty pour compléter la line-up.

Pendant le tournoi, les renards ont pu rencontrer de grandes équipes telles que Team BDS, Team Vitality, Mandatory ou encore BeGenius ESC. Cette dernière leur a prouvé qu'ils n'étaient pas infaillibles puisque c'est la seule défaite qu'ils ont concédée pendant la phase de Main Event. Pour leur premier match de playoffs, ils ont dû réaffronter beGenius ESC mais n'ont clairement pas tremblé puisqu'ils sont imposés sur le score de 3-1.


La finale quand à elle reste mémorable, seul vrai BO5 du tournoi, celle-ci a répondu à toutes les attentes d'un match de grosse compétition où les renards ont perdus les deux premières manches. Pression sur les épaules, l'équipe ne s'est pas découragée et a arraché le premier point sur Ascent et puis sur Split sur un score de 14-12, overtime à l'appui !

La dernière map Breeze a été donc décisive pour une des équipes. Sur le score défavorable de 8-4 pour les Sector one, une pause tactique est demandée par le coach ce qui permet de relancer l'équipe dans son objectif de victoire. Overtime de nouveau pour cette map, décrochée par Idex après un triplé, la map se terminera sur le score de 18-16 en faveur de la structure belge !

Plusieurs actions individuelles ont permis à l'équipe de rester à flot, comme par exemple ce triplé de Shin :


Une victoire qui leur ouvre les portes du VCT et qui leur permettra de défendre nos couleurs contre les meilleures équipes européennes.