Alors que la saison compétitive de League of Legends est à l'arrêt depuis la fin des Worlds 2020, et que le mercato de fin d'année bat actuellement son plein, la Belgian League vient de clôturer sa période de recrutement pour sa prochaine saison.

Après un mois d'analyse en interne des nombreuses candidatures reçues, et avec la volonté ou non de garder certaines équipes des deux Splits précédents au sein de sa compétition, la société belge META, qui organise le championnat en partenariat avec Riot Games, vient d'annoncer le nom des six structures qui auront le privilège de concourir l'an prochain pour le titre de champion de Belgique de League of Legends !

Avec plus ou moins de surprises, les Brussels Guardians, le RSCA Esports et Aethra Esports ne feront plus partie de l'aventure l'an prochain ! S'il est plutôt logique de voir les Brussels Guardians être écartés de la compétition après être passés à côté de leur deux Splits en terminant successivement derniers et avant-derniers de la compétition, il est en revanche plus étonnant de voir disparaitre des structures telles que le RSCA Esports et Aethra Esports.

Pour rappel, ceux-ci avaient terminé la finale nationale à la quatrième et troisième place ! Ce qui est, dans l'absolu, un résultat honorable et théoriquement suffisant pour pouvoir prétendre à participer à la prochaine saison !

© Belgian League

META a donc décidé d'amener du sang neuf dans sa compétition avec l'arrivée de pas moins de trois nouvelles équipes au sein de la Belgian League : ION SQUAD, KRC Genk Esports et 4Elements Esports. Celles-ci se dresseront donc face à la structure championne en titre (mais qui devrait proposer une toute nouvelle équipe), Sector One, au KVM Esports et à la Team 7AM.

Le choix d'ION SQUAD est pour le moins curieux puisqu'il s'agit d'une toute nouvelle structure qui, selon son propre site internet, vient de lancer son recrutement pour la prochaine saison ! META et Riot Games ont donc pris une décision radicale en préférant une toute nouvelle écurie, sans joueurs, plutôt que d'accorder leur confiance à une structure déjà en place.

Concernant le KRC Genk Esports et 4Elements Esports, les projets sont eux déjà bien lancés et semblent plutôt ambitieux ! Ils vont en tout cas se voir offrir une belle première opportunité de faire leur preuve sur la scène belge de League of Legends. À eux de la saisir !

Rappelons que les six structures ont désormais jusqu'au 30 décembre 2020 pour verrouiller leur équipe pour la prochaine saison de la Belgian League. Nous ne connaitrons donc le nom des joueurs qui seront au départ du prochain Spring Split qu'au début de l'année 2021 !