Ce qui devait être une année charnière pour Ubisoft au niveau compétitif s'est finalement révélée être cauchemardesque en raison de la pandémie de coronavirus qui s'est abattue sur notre planète.

Alors que l'éditeur venait de lancer des championnats régionaux beaucoup plus poussés et un programme de compétitions nationales donnant la priorité à l'écosystème amateur de son FPS tactique, les restrictions sanitaires se sont accumulées un peu partout dans le monde jusqu'à obliger le géant français à annuler son Six Invitational ainsi que la première édition de sa Coupe du monde !

Mais bonne nouvelle, Ubisoft vient de dévoiler son plan de route esportif pour 2021 et c'est plutôt positif ! Ayant beaucoup appris l'année dernière, l'éditeur compte bien revenir plus fort cette année et mener tous ses projets à bien !

Cela va commencer par l'organisation du Six Invitational au mois de mai 2021 ! L'édition précédente, d'abord reportée puis finalement annulée, aura donc bien un successeur cette année ! La compétition sera jouée en lieu et place du Six Major initialement prévu à cette date. Les vingt équipes qualifiées pour l'édition 2020 conserveront leur place et se battront autour de trois millions de dollars de cashprize !

Si la date exacte et le lieu du tournoi n'ont pas encore été communiqués par Ubisoft, on en sait en revanche un peu plus sur les transferts que pourront réaliser les structures engagées. Soucieux d'une certaine équité au sein de sa communauté, l'éditeur a à coeur que les joueurs ayant participé à la qualification de leur équipe pour ce Six Invitational puissent prendre part à la compétition.

Néanmoins, vu le report exceptionnel de cette dernière, une période de mercato sera tout de même mise en place et permettra aux équipes de se renforcer si besoin. Mais attention, si un joueur présent lors de la qualification de son équipe devait être transféré dans une structure non-qualifiée, celui-ci devra être indemnisé avec un pourcentage de gain réalisé durant le Six Invitational par son ancienne équipe.

© Ubisoft

Le Six Major de mai étant annulé, son cashprize ainsi que les points comptant pour la qualification au Six Invitational 2022 seront néanmoins distribués aux huit meilleures équipes de chaque zone régionale durant le Stage 1 de la saison.

Quelques changements ont également été annoncés concernant les différentes ligues régionales. Il n'y aura, par exemple, plus d'égalité possible lors des rencontres, le format revenant aux bonnes vieilles prolongations. Dans ce cas de figure, deux points seront accordés au vainqueur alors que le perdant se verra consoler avec une seule petite unité.

Afin de protéger la santé mentale des joueurs, les structures seront désormais autorisées à posséder deux équipes officielles, pour un total de douze joueurs. Deux remplaçants pourront donc être verrouillés dans chacune de ces équipes.

Petit plus, les coachs auront aussi maintenant la possibilité de demander des pauses tactiques lors des rencontres afin d'effectuer des ajustements avec leurs joueurs ou simplement leur communiquer une information importante.

L'European League n'a pas été oubliée par l'éditeur puisque ce dernier a dévoilé le calendrier de la compétition. Neuf journées de championnat, jouées sur sept semaines (au lieu de cinq), animeront les lundis (18h00) des passionnés de la discipline.

La saison commencera le 18 mars et sera intégralement retransmise en français sur la chaîne Twitch et YouTube de Rainbow Six France.

© Ubisoft

Le côté amateur, au travers de la Challenger League, va également subir un lifting au niveau de ses qualifications. Trois tournois seront organisés avant la fin de l'été et distribueront du cash ainsi que des points au classement global. Les cinq meilleures équipes de ce dernier rejoindront alors la phase de groupes aux côtés de neufs champions nationaux (dont celui du Benelux) et des deux équipes reléguées lors de la saison 2020.

Seize équipes au total seront donc au départ de la Challenger League. Elles y seront réparties dans quatre groupes dont les deux meilleures avanceront en playoffs de la compétition. Ceux-ci seront alors joués dans un arbre à double élimination et au meilleur des trois manches (BO3).

© Ubisoft

La saison esportive à venir de Rainbow Six Siege semble donc retrouver une activité plus ou moins normale par rapport à son rythme de croisière habituel.

Croisons maintenant les doigts pour que rien ne vienne, cette fois, mettre un terme prématuré à tout cela...