En ces temps de pandémie de Covid-19, de restrictions sanitaires et de confinement, le petit monde du sport électronique n'est pas à la fête avec l'ensemble de ses événements physiques annulés jusqu'à nouvel ordre. Heureusement, le côté virtuel du phénomène permet à des millions de joueurs de continuer à pratiquer leur passion de manière presque transparente.

Les différents organisateurs d'événements et de tournois l'ont bien compris et n'ont pas tardé à inonder la scène compétitive mondiale de nouveaux tournois en ligne, et ce, peu importe la discipline visée.

La DreamHack, l'un des acteurs les plus importants du milieu esportif, n'est pas en reste puisqu'après une première édition plutôt réussie, la société a organisé ce week-end le deuxième opus de son Showdown Summer.

La compétition, jouée en ligne et dédiée uniquement aux équipes féminines évoluant sur CS:GO, a réuni une douzaine de structures réparties dans deux zones régionales (Europe et Amérique du Nord).

Le tournoi européen, doté de 25.000$ tout comme son homologue américain, a eu droit à une séance de qualification ouverte à toutes afin d'envoyer les quatre meilleures équipes rejoindre les deux chanceuses préalablement invitées par les organisateurs.

Parmi les joueuses au départ de ce tournoi, une Belge était présente : Kelly "KllyVe" Verhaegen. La plus expérimentée et connue de nos représentantes évolue depuis la fin avril dans l'équipe féminine du Galaxy Racer Esports, première invitée dans le tournoi.

Celle-ci a ensuite été rejointe par la Team Originem puis par les quatre équipes qualifiées : la Team DeftFox, Giants Gaming Female, Arcane Wave et SKADIES.

© HLTV

Cette DreamHack Showdown Summer s'est jouée dans un arbre à double élimination et au meilleur des trois manches (BO3).

Grâce à son statut privilégié d'équipe invitée, Galaxy Racer Esports est entré en action directement au stade des demi-finales de la compétition. Sa première rencontre a été contre les filles de chez Giants Gaming. Une victoire nette 2 à 0 (16-8 sur Nuke et 16-1 sur Inferno) a immédiatement montré la couleur aux autres équipes et a propulsé notre compatriote en finale du Winner Bracket.

Malheureusement, l'autre structure invitée, Team Originem, comptait également faire honneur à son statut. Une défaite 2 à 0 (14-16 sur Inferno et 6-16 sur Train) va envoyer Galaxy Racer Esports en finale du Loser Bracket face à la Team DeftFox.

Au terme d'une rencontre équilibrée et tendue, KllyVe et ses équipières vont émerger à deux reprises (16-13 sur Overpass et 16-14 sur Vertigo) et ainsi s'offrir la possibilité d'une revanche en grande finale face à la Team Originem.

Une fois encore, Galaxy Racer Esports va montrer des signes de faiblesse et finira par s'incliner définitivement 11-16 sur Overpass et 13-16 sur Mirage. Notre compatriote termine donc à la deuxième place, son équipe empochant tout de même 6.000$ au passage !

Les filles auront une seconde chance cet été de prendre leur revanche puisqu'elles prendront part le mois prochain à l'Ambush Female Summer Cup, un tournoi CS:GO doté de 1.500€ et regroupant pas moins de seize équipes féminines !