C'est au bout d'un marathon de 32 heures qu'une trentaine de joueurs, au travers de la plateforme de streaming Twitch, ont récolté plus de 35.000€ de dons auprès de leur communauté respective.

C'est au Spawn Bar à Charleroi que le collectif Be Friends Online, emmené par la jeune Manon "Manonolita" Loge, a réuni une trentaine de streamers venant d'horizons divers afin d'unifier leurs communautés et les mettre à contribution pour la bonne cause.

© Be Friends Online

En plus de Youtubeurs et influenceurs "gaming", des personnalités du monde du sport électronique étaient présentes pour apporter leur soutien à l'événement caritatif : Kevin "Ex6TenZ" Droolans (joueur professionnel), Sammy "iDex" Van De Weghe (joueur et influenceur), Nathan "KitchAAAA" Reniers (commentateur), Maximilien "Ioni" Lambert (ex-Sporting de Charleroi LoL), et bien d'autres encore...

Le but de l'événement était simple : les streamers se sont relayés tout au long du week-end afin d'animer leur propre chaîne Twitch en jouant à des jeux vidéos, en proposant des défis à leurs spectateurs, le tout dans la bonne humeur et au profit d'une bonne cause.

Certains participants ont même donné de leur personne en dressant une liste de gages en fonction des dons reçus. Il n'a donc pas été rare de voir des joueurs changer de couleur de cheveux en cours d'événement, voir même de se faire complètement raser la tête lorsque le palier requis eut été atteint. Tous les moyens étaient bons pour tenter de récolter un maximum de dons.

© Be Friends Online

Et on peut dire que cette édition a été une réussite totale, le montant final dépassant de loin toutes les espérances de l'instigatrice de l'événement : "C'est juste incroyable et je pense que je ne réalise pas encore totalement ce qui s'est passé. Nous avions un objectif de 20.000€, que je pensais déjà difficile à atteindre, et nous en sommes à 35.000€ ! Je n'arrive pas non plus à croire que tant de personnes se soient mobilisées, de près ou de loin, pour nous aider. C'est juste incroyable !".

Avant de rajouter: "On compte bien réitérer l'expérience l'année prochaine et je pense même que les dates ne tarderont pas à arriver..." .