Après le succès de son "ValorShow", le streamer français Arif "Doigby" Akin a réuni une quarantaine de joueurs professionnels provenant de différents horizons afin de participer à son nouveau tournoi Valorant. Cinq Belges étaient au départ de la compétition !

Valorant semble s'être rapidement fait une place de choix sur la scène esportive mondiale. Les initiatives commencent à pointer le bout de leur nez un peu partout sur la planète et nos voisins français ne sont pas en reste.

Quelques jours seulement après un premier tournoi regroupant quatre équipes composées de personnalités esportives francophones (dont nos compatriotes Adil "ScreaM" Benrlitom et Adil "Adz" Kamel), l'ancien joueur professionnel de League of Legends et streamer à succès, Arif "Doigby" Akin, est revenu avec une compétition beaucoup plus ambitieuse.

Appelée "ValorPro", elle a regroupé huit équipes composées de joueurs professionnels évoluant sur CS:GO, Rainbow Six, Overwatch, Call of Duty, ... Doté de 2.500€ de cashprize, le tournoi a débuté hier soir et s'est terminé cet après-midi avec la grande finale.

Plusieurs joueurs belges s'étant récemment illustrés sur le FPS de Riot Games ont eu la chance d'être invités à participer à ce "ValorPro". C'est ainsi que l'on a pu revoir en action la "Team Benelux" qui a terminé deuxième lors de l'European Brawl. Mais cette fois, Kevin "Ex6TenZ" Droolans, Adil "ScreaM" Benrlitom, Sammy "iDex" Van De Weghe, David "davidp" Prins et Bilal "Bazy" Z'bair ont évolué dans des équipes différentes !

© Doigby

Malheureusement, "davidp" ne passera pas le premier tour du tournoi en étant éliminé d'entrée de jeu par l'équipe de "ScreaM" 10 à 13.

La "Team ScreaM" va d'ailleurs continuer sur sa lancée en éliminant la "Team Alex" 2 à 0, le capitaine de l'équipe se qualifiant ainsi pour une deuxième finale en moins d'une semaine !

Pendant ce temps, malgré une première victoire encourageante face à la "Team Elemzje", Ex6TenZ et ses équipiers vont être stoppés en demi-finale par la "Team Ze1shh".

© Doigby

Sur papier, la "Team ScreaM", majoritairement composée de joueurs venant de CS:GO, semblait supérieure à son adversaire du jour. Cette impression s'est renforcée lors de la première manche sur Split où l'équipe s'est facilement imposée 13 à 3.

Sur Bind, le match s'est équilibré mais l'équipe de nos compatriotes a su faire jouer ses individualités et, malgré une belle résistance de la "Team Ze1shh", s'est finalement imposée 13 à 8.

Voici donc la première victoire significative pour l'ancienne légende de CS:GO, Adil "ScreaM" Benrlitom. Serait-ce le début d'une nouvelle carrière pour notre compatriote?