En demi-finales, Pilato, 16 ans, a signé un chrono de 29.30, abaissant de 10 centièmes la marque de 29.40 établie par l'Américaine Lilly King le 30 juillet 2017, également à Budapest. Pilato avait amélioré en séries, samedi matin, son record du monde juniors, le portant de 29.61 à 29.50. Avec son 29.30 en demi-finale, elle s'offre aussi le record du monde seniors et s'affiche comme favorite pour le titre européen en vue de la finale, dimanche.

En 2019, à quatorze ans seulement, Pilato était devenue vice-championne du monde du 50m brasse à Gwangju (Corée du Sud), derrière King justement.

Le 50m brasse n'est pas une course olympique, comme les 50m dos et papillon.