Autres sports Les Red Dragons avaient assimilié la consigne principale: ne pas s'éterniser sur le parquet anversois et se qualifier pour les 8es de finale.


Moins de 24 heures après le marathon victorieux contre l'Allemagne, l'équipe de Brecht Van Kerkhove maintient sa cadence d'une victoire par jour.


Si l'adversaire, plus faible en théorie que l'Allemagne, laissait présager une petite tournante dans le chef du sélectionneur, il n'en a rien été.


Preuve que ce match, les Red Dragons voulaient l'emporter vite fait bien fait.


Après ses trois premiers matches, la Belgique continue en effet son sans-faute et c'est, cette fois, l'Espagne qui en a fait les frais et qui, après les deux premiers sets perdus, n'avait plus rien à proposer comme opposition laissant l'équipe locale s'envoler au marquoir.


La victoire 3-0 en 68 minutes de jeu ne souffre aucune contestation tant les Red Dragons se sont montrés très appliqués face à leurs adversaires pour continuer à faire la course en tête dans cette poule B.


Ce lundi, les Red Dragons auront droit à leur jour de repos avant d'affronter la Slovaquie et la grande Serbie mercredi pour ponctuer ce premier tour déjà presque réussi.


Technique


Belgique: Tuerlinckx (10)., Deroo (21), D’Hulst (2), Van de Velde (6), Van de Voorde (7), Rousseaux (11), LIbéro: Stuer.


Sont montés au jeu: Van den Dries (1), Valkiers.


Les sets: 25-17, 25-21, 25-14.