Septième à l’issue des demi-finales du 50 m brasse la veille, Fanny Lecluyse a confirmé cette 7e place lors de la finale de l’épreuve, ce vendredi, aux Mondiaux en petit bassin d’Abu Dhabi. L’élève d’Horatiu Droc a signé un nouveau chrono sous le seuil des 30 secondes, à 21 centièmes de son record, mais elle s’est montrée un dixième moins rapide que jeudi (29.95) alors que le titre a été enlevé en 29.34 par l’Israélienne Gorbenko et qu’il aurait fallu nager en 29.54 - bien en dessous du record de Belgique (29.70) donc - pour monter sur le podium.

"N’oublions pas que Fanny est arrivée ici avec le 22e temps des nageuses inscrites, rappelle son entraîneur. C’est donc un très bon résultat en soi. En ce qui concerne cette finale, Fanny a sans doute laissé échapper quelques centièmes de seconde à l’arrivée, qui n’était pas parfaite. Mais voilà, c’est ainsi ! Elle vient tout de même d’enchaîner deux chronos sous les 30 secondes, ce qu’elle n’avait plus fait depuis six ans. C’est très bien ! Ce samedi, nous allons maintenant voir si elle est capable de passer en demi-finales, voire en finale du 100 m quatre nages."

En matinée, Valentine Dumont a, elle, bien failli s’approprier le record de Belgique du 800 m libre mais son chrono de 8.29.17 est demeuré à 16 centièmes de la marque réussie par Isabelle Arnould en 1988. Sa 16e place fut insuffisante à la Namuroise pour atteindre la finale.

Trois Belges samedi

Thomas Thijs (1.45.92 sur 200 m libre/24e) et Louis Croenen (52.11 sur 100 m papillon/38e) n’ont pas davantage survécu aux séries disputées ce jeudi matin. Le second montera à nouveau sur le plot de départ, sur 100 m 4 nages, tôt ce samedi. Jasper Aerents apparaîtra quant à lui au départ des séries du 50 m libre. Il faudra, en revanche, attendre dimanche pour revoir Florine Gaspard en action : la Bastognarde, onzième mondiale du 50 m brasse jeudi, prendra cette fois part au 100 m brasse.